Etats-Unis : une première pour Trump, une dernière pour Yellen

Etats-Unis : une première pour Trump, une dernière pour Yellen
Janet Yellen 8 mai

Boursier.com, publié le mardi 30 janvier 2018 à 13h41

Wall Street est de nouveau attendu dans le rouge avant bourse ce mardi, poursuivant sa consolidation de la veille en attendant le verdict de la Fed, qui tient ce jour et demain mercredi sa réunion monétaire.

La Banque centrale américaine devrait opter pour un statu quo monétaire demain soir, laissant ses taux inchangés entre 1,25 et 1,50% sur les fonds fédéraux (probabilité de 94,8% selon l'outil FedWatch du CME Group).

Par ailleurs, la réunion de cette semaine sera la dernière sous la direction de Janet Yellen, qui transmettra ensuite le témoin à Jerome Powell. La politique de Powell est attendue dans la continuité de celle de Yellen. Le prochain durcissement monétaire (remontée des taux) devrait intervenir à l'issue de la réunion des 20 et 21 mars. La probabilité d'une hausse des taux d'un quart de point à cette occasion est de 72,1% selon FedWatch.

L'indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix de l'immobilier américain pour le mois de novembre 2017 sera communiqué à 15 heures ce mardi (consensus +0,6% en comparaison du mois antérieur pour l'indice '20-City' ajusté des variations saisonnières).

L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par le Conference Board pour le mois de janvier 2018 sera dévoilé à 16 heures (consensus 123,4).

Pour finir, l'indice de confiance des investisseurs institutionnels mesuré par State Street sera révélé dans l'après-midi.

Le président américain Donald Trump livrera ce soir son tout premier discours sur l'État de l'Union. Le discours d'une heure devant le Congrès et la nation américaine, aura pour thème : "Bâtir une Amérique sûre, forte et fière". Trump devrait notamment disserter sur l'un de ses sujets favoris, l'immigration, ainsi que sur ses efforts pour stimuler les exportations américaines. Il devrait aussi être question, bien entendu, d'emploi et d'économie, de sécurité nationale et d'infrastructure, d'après les éléments fournis par la Maison Blanche aux médias.

Aetna, AK Steel, Corning, Harley-Davidson, HCA, McDonald's, Pfizer et Zimmer Biomet, publient leurs comptes avant bourse à Wall Street. CA Inc, AMD, Electronic Arts, Juniper Networks et Illumina, annonceront après la clôture.

LES VALEURS

Aetna a dévoilé ses résultats du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 244 M$ (0,74$ par action), contre 139 M$ (0,39$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,25$, en recul de 23% en glissement annuel. Les revenus baissent de 6%, à 14,8 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,17$, pour des revenus de 14,7 Mds$.

Pfizer a publié ses comptes du quatrième trimestre. Les revenus progressent de 1% à 13,7 Mds$. Les bénéfices ressortent à 12,2 Mds$, contre 775 M$ un an avant. Le bénéfice par action est ainsi de 2,02$, contre 0,13$ un an plus tôt. En base ajustée, le bpa grimpe de 32% à 0,62$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,56$, pour des revenus de 13,6 Mds$. Sur 2018, le groupe vise des revenus compris entre 53,5 et 55,5 Mds$, pour un bpa entre 2,90 et 3$. Sur 2017, Pfizer affiche des revenus de 52,5 Mds$ (-1% par rapport à 2016) et un bpa de 2,65$ (+11%).

Corning a publié ses comptes du quatrième trimestre. Les revenus se sont appréciés de 6% à 2,64 Mds$, soutenus par la demande en produits Gorilla Glass. La perte nette est ressortie néanmoins massive à 1,4 Md$ soit 1,66$ par titre, contre un profit de 1,6 Md$ un an avant. Le groupe a passé en effet une charge exceptionnelle de 1,8 Md$ liée aux évolutions fiscales aux USA.

Zimmer Biomet a réalisé des profits trimestriels conformes aux attentes. Pour le quatrième trimestre, le bénéfice a atteint ainsi près de 1,3 Md$, soit 6,16$ par titre. Le bénéfice ajusté par action s'est élevé à 2,10$, en ligne avec le consensus. Le concepteur d'appareils orthopédiques, basé à Warsaw, a affiché des revenus trimestriels de 2,1 Mds$, contre un consensus voisin de 2 Mds$. Pour l'exercice clos, le bénéfice a atteint 1,8 Md$, 9,03$ par action, alors que les revenus se sont élevés à 7,8 Mds$. Pour le T1, les revenus sont attendus entre 1,96 et 2 Mds$, pour un bpa allant de 1,84 à 1,91$.

Harley-Davidson a annoncé ses comptes du quatrième trimestre. Les profits sont de 8,3 M$ (0,05$ par action), contre 47,2 M$ (0,27$ par action). Les bénéfices sur la période ont été plombés par des charges exceptionnelles atteignant environ 82,5 M$. Les revenus s'élèvent à 1,05 Md$, contre 933 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne des revenus de 1 Md$, pour un bpa de 0,45$. Sur 2018, le groupe anticipe la livraison de 231.000 à 236.000 véhicules, contre un consensus supérieur à 240.000 et près de 243.000 en 2017.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Etats-Unis : une première pour Trump, une dernière pour Yellen
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    comme Dave sous un chêne avec son premier amour la Trompinette et Janet avec témoin la grande vedette du site Mafiosette vont se faire mimi sur la joue , d'un autre coté en 2009 ces 2 boutiques archi pourries pacsées caisse d'épargne et banques populaires avec pour témoin Sarkozy en se faisant mimi comme Félicie aussi en urgence sur la joue elles s'étaient dit OUI ainsi était claironné a tous les vents que le 2eme groupe bancaire français certes au forceps était né , en vous faisant remarquer après vérification il est passé en 3eme position , ne surtout pas oublier que ces 2 daubes associées en 2006 avaient fait un bébé toutes seules , la banque d'affaire archi pourrie natixis !