Etats-Unis : Wall Street amorphe, Trump souffle le chaud et le froid

Etats-Unis : Wall Street amorphe, Trump souffle le chaud et le froid©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 mai 2018 à 13h12

La cote américaine s'affiche hésitante avant bourse ce jeudi, après sa progression de la veille (+0,21% sur le DJIA et +0,65% hier sur le Nasdaq). Le S&P500 est attendu pratiquement stable en pré-séance aujourd'hui, alors que le Nasdaq gagne 0,1%.

Les inquiétudes relatives à la guerre commerciale pèsent sur les marchés, alors que le président américain Donald Trump semble considérer de nouveaux prélèvements sur le marché automobile. L'administration Trump a ainsi ouvert une enquête sur les importations de voitures, camions et équipements aux États-Unis, ce qui laisse craindre de potentiels droits de douane. Trump souligne en effet que ces industries sont "cruciales" pour la force de la nation... L'enquête annoncée doit aussi déterminer si les importations automobiles ont un impact sur la sécurité nationale.

Dans ce dernier cas, l'administration Trump pourrait utiliser l'argument pour mettre en place des protections commerciales, comme cela a été le cas en mars avec les tarifs sur les importations d'acier et d'aluminium.

Hier, le président Donald Trump avait annihilé le sentiment positif découlant de l'accord commercial entre les USA et la Chine. Trump ne s'estime en effet "pas satisfait" des discussions commerciales de la semaine dernière, alors que le Secrétaire au Trésor Steven Mnuchin avait pourtant adopté pour sa part un ton plutôt optimiste. Selon l'agence 'Reuters', le président des États-Unis laisse la porte ouverte à de nouvelles négociations. Interrogé par les médias avant sa rencontre avec le leader sud-coréen, Trump a glissé que les discussions avec la Chine étaient "un début".

Le président américain a laissé par ailleurs planer le doute concernant le sommet historique programmé le 12 juin avec le leader nord-coréen Kim Jong-un...

La banque centrale américaine a publié hier soir le compte-rendu de sa dernière réunion de politique monétaire, qui s'était tenue début mai, et à l'issue de laquelle les taux avaient été maintenus à leur niveau. La Fed a indiqué dans ces Minutes qu'une majorité de ses membres comptaient relever à nouveau "bientôt" le taux de "fed funds", mais elle n'a pas signalé de risque de surchauffe de l'économie américaine, qui l'obligerait à accélérer le rythme de sa normalisation monétaire.

Ces propos prudents ont eu un impact positif sur les marchés d'actions américains mercredi soir. Les principaux indices sont repassés du rouge au vert suivant la publication des Minutes. La Fed a effectué trois tours de vis d'un quart de point en 2017, puis un autre en mars 2018, ce qui a porté le taux des 'fed funds' entre 1,5% et 1,75%. Sauf dégradation brutale de l'économie américaine, elle devrait donc relever encore ses taux à l'issue de sa prochaine réunion, les 12 et 13 juin, une perspective qui a déjà été largement anticipée par les marchés financiers.

Ces derniers tentent de discerner le calendrier au-delà de juin, pour savoir si la Fed est susceptible de procéder cette année à 3 hausses des taux au total (comme ses dernières projections le prévoient), ou si elle sera tentée de réaliser 4, voire davantage de resserrements monétaires, dans un contexte de retour au plein emploi et d'accélération de l'inflation vers son objectif de 2% par an.

Sur le front économique aux USA ce jour, les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 19 mai seront communiquées à 14h30 (consensus 220.000).

L'indice FHFA des prix américains de l'immobilier pour le mois de mars sera annoncé à 15 heures (consensus +0,6% en comparaison du mois antérieur).

Les ventes de logements existants pour le mois d'avril seront dévoilées à 16 heures (consensus au rythme de 5,6 millions d'unités).

Enfin, l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City pour le mois de mai sera révélé à 17 heures (consensus 22).

Williams-Sonoma, L Brands et NetApp ont communiqué hier soir leurs derniers comptes. Best Buy, Hormel Foods, McKesson, Medtronic et Stage Stores, publient leurs comptes trimestriels avant bourse à Wall Street ce jour. Autodesk, Gap et Lions Gate seront de la partie ce soir.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU