Etats-Unis : Wall Street poursuit sa correction, saisissant le prétexte de la guerre commerciale

Etats-Unis : Wall Street poursuit sa correction, saisissant le prétexte de la guerre commerciale©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 23 mars 2018 à 11h55

Wall Street fléchit de nouveau avant bourse ce vendredi, après son plongeon de la veille. Le DJIA, qui trébuchait de 2,9% hier soir, est encore attendu en déclin de 0,3% en pré-séance. Le Nasdaq, en baisse de 2,4% hier jeudi, corrige de 0,7% avant bourse.

Les opérateurs font preuve d'une prudence extrême, craignant une escalade après l'annonce des sanctions commerciales américaines contre la Chine. Pourtant, Trump a dans le même temps fait état d'une exemption de l'Europe concernant les tarifs douaniers sur l'acier ou l'aluminium. En outre, les premières représailles chinoises semblent assez timorées...

Donald Trump brandit ses menaces de sanctions commerciales comme moyen de pression sur ses partenaires commerciaux. Le président américain a signé hier à la Maison Blanche un décret prévoyant de taxer jusqu'à 60 milliards de dollars de marchandises chinoises importées aux États-Unis. En outre, Washington va imposer des restrictions à la Chine en matière d'acquisitions et de transferts de technologie.

A l'issue de deux semaines de négociations, Washington a par ailleurs fait savoir que l'Union européenne serait de son côté exemptée, "pour le moment", des taxes sur l'acier et l'aluminium que Donald Trump avait annoncées le 9 mars dernier... Le Canada et le Mexique sont eux aussi exemptés de ces taxes, en attendant la conclusion de la renégociation de l'accord de libre échange nord-américain (Nafta) que Donald Trump entend rééquilibrer en faveur des Etats-Unis.
L'excédent commercial de la Chine "hors de contrôle"

L'arme des sanctions commerciales semble donc désormais menacer en priorité la Chine, dont l'excédent commercial avec les Etats-Unis est "hors de contrôle", a dénoncé jeudi Donald Trump. Le président américain a estimé que l'idée de taxer les produits chinois "couvait depuis longtemps" et a donné le chiffre de 60 Mds$ de marchandises taxées alors que son administration avait évoqué le chiffre de 50 Mds$ quelques heures plus tôt... "Nous avons perdu sur une période relativement courte 60.000 usines en raison des déséquilibres commerciaux", a ajouté Trump. Son secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, a indiqué qu'il pensait que les annonces américaines "conduiront a des négociations, et non à des batailles" entre Washington et Pékin.

Il est vrai que la réplique chinoise est pour l'heure assez modérée, la seconde économie mondiale ayant fait état de plans frappant 3 Mds$ d'importations américaines, dont des fruits frais, vins et... noisettes !

Sur le front économique aux États-Unis ce jour, les commandes nouvelles en biens durables pour le mois de février 2018 seront dévoilées à 13h30 (consensus +1,7% en comparaison du mois antérieur). Hors transport, les commandes sont attendues en hausse de 0,6% par rapport au mois de janvier.

Les ventes de logements neufs du mois de février 2018 seront publiées à 15 heures (consensus 620.000, contre 593.000 un mois auparavant).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Etats-Unis : Wall Street poursuit sa correction, saisissant le prétexte de la guerre commerciale
  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :
    A l'Assemblée, les Insoumis mettent à l'affiche leurs propositions
    Statut : refusé Il y a une minute
    Que de haines contre la France Insoumise! Du moins de la part des tenants du libéralisme, de la mondialisation sans contrainte, des serviteurs du patronat, et des soutiens à une politique de casse du tissu social, et industrieux, de la Nation! Les cellules de réponses formatées sont à la manœuvre. Les propositions de ce mouvement, et de la vraie gauche, sont de bon sens, et ont le soutien d'une large part de l'opinion. Mais le réflexe de caste fait que tous les amendements sont rejetés. Il faut laminer l'opposition, comme le pouvoir a voulu détruire les syndicats! Ce n'est plus la démocratie, c'est le mépris pour une partie non neutre de la représentation nationale, et pour ceux , majoritaires, de fait, qui n'ont pas voté Macron, ou qui ont voté contre la châtelaine Le Pen.-
    235- fois censuré-repassé
    La censure systématique du modérateur ORANGE est une preuve, s'il en était besoin, du noyautage de ce forum par des activistes libéraux, pro- nouvelle religion, ou proches du fn! Mon commentaire, qui respecte la charte, n'est pas en majuscule, ne contient pas de propos méprisants, racistes, mais juste factuels, et patents, sera repassé autant de fois que nécessaire! Et une grande partie des avis est rejetée en 1 minute, à croire qu'ORANGE a embauché le Lucky Luke de chez Anastasie!

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    et oui ça marche tout au prétexte ....