Euler Hermes : Sophie Marot-Rémy nommée membre du comité de pilotage de la mission numérique des grands groupes

Euler Hermes : Sophie Marot-Rémy nommée membre du comité de pilotage de la mission numérique des grands groupes
Euler Hermes assurance crédit

Boursier.com, publié le jeudi 06 août 2020 à 11h18

L'Etat a récemment officialisé la création de la mission numérique des grands groupes, sous l'impulsion de Bruno Lemaire, Cédric O et Agnès Pannier-Runacher. Elle s'articule autour de 5 grands chantiers, dont l'un porte sur la transformation des compétences et des formations. Sophie Marot-Rémy, CDO d'Euler Hermes France aura la responsabilité de ce chantier, conjointement avec Nicolas Pauthier (L'Oréal), et intègre de facto le comité de pilotage de cette mission.

La mission numérique des grands groupes est le fruit de la mobilisation de nombreuses grandes entreprises françaises, tous secteurs confondus, aux côtés des instances de l'Etat dont la Direction Générale des Entreprises. Elle vise à faire émerger des projets communs et concrets qui permettront à l'ensemble du tissu économique français de franchir un nouveau palier en matière de transformation digitale.

Les réflexions engagées portent sur 5 grands chantiers : (1) soutenir la transformation des compétences et des formations ; (2) accompagner l'émergence d'un écosystème autour de la souveraineté des données au niveau européen ; (3) simplifier et renforcer la collaboration entre start-ups et grands groupes ; (4) participer à la protection de notre souveraineté en matière d'e-paiement ; (5) développer une stratégie commune sur l'intelligence artificielle.

Depuis 2016, Euler Hermes, leader mondial de l'assurance-crédit, a initié un vaste projet de transformation digitale autour de trois piliers : la digitalisation de ses offres et services, la data et l'évolution des compétences de ses collaborateurs. Après en avoir structuré la stratégie et crée une équipe dédiée à ce sujet, Sophie Marot-Rémy a lancé plusieurs initiatives : création de nouvelles solutions 100% digitales, développement d'une logique d'APIsation et partenariats avec des fintechs, co-innovation et ouverture de l'entreprise vers l'écosystème digital français. Ces mutations business ont été accompagnées d'un grand plan d'acculturation visant à faire évoluer les métiers et à mieux appréhender les nouvelles technologies.

"L'évolution des compétences est un sujet clé pour nos entreprises, qui sous-tend in fine leur capacité à délivrer ou non leur plan stratégique et à faire face à aux mutations induites par le numérique. A ce titre, tous les grands groupes ont lancé des initiatives passionnantes mais restent confrontés à des problématiques majeures pour attirer les bons profils, fidéliser, maintenir l'employabilité de leurs salariés et les accompagner vers des nouveaux métiers. L'enjeu de cette mission est d'être un accélérateur de bonnes pratiques et de collaborations concrètes entre public / privé, ainsi qu'entre entreprises elles-mêmes", conclut Sophie Marot-Rémy.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.