Eurofins Scientific dépassera très probablement de manière significative ses objectifs 2020

Eurofins Scientific dépassera très probablement de manière significative ses objectifs 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 22 octobre 2020 à 08h40

Eurofins Scientific rehausse son objectif de free cash-flow annuel après un très bon troisième trimestre. Le groupe de services bio-analytiques a dégagé sur la période des revenus de 1,413 milliard d'euros, en hausse de 21% (+22,7% en organique, +21,9% après correction de l'impact de la cyberattaque en 2019 et des incendies de deux laboratoires en 2020). Sur neuf mois, la chiffre d'affaires atteint 3,736 MdsE, en progression de 12% et de 11,1% en organique.

Eurofins continue de démontrer son engagement ferme à soutenir les prestataires de soins de santé et les autorités nationales et étatiques dans leurs efforts continus pour atténuer la propagation et l'impact du coronavirus. Compte tenu de l'impossibilité de prévoir l'évolution de la pandémie Covid-19 en 2020 et 2021, le groupe a décidé de laisser ses objectifs pour ces deux années inchangés (les objectifs 2020-2021 ont été fixés avant le début de la pandémie COVID-19). Les résultats réels pourraient les dépasser de manière significative, notamment en 2020, mais cela ne peut être quantifié pour l'instant.

Le groupe introduit des objectifs pour 2022, car 2022 devrait être la première année où la pandémie sera maîtrisée et sans aucun impact lié à COVID-19 (ni positif ni négatif). La direction d'Eurofins est convaincue que le Groupe devrait être en mesure d'atteindre ou de dépasser ces objectifs 2020-2022 fixés comme suit :

- Pour 2020, atteindre 5 milliards d'euros de recettes, dont 5% de croissance organique, 1,1 milliard d'euros d'EBITDA ajusté et 600 millions d'euros de flux de trésorerie disponible pour l'entreprise. Compte tenu de la contribution significative des tests cliniques et des réactifs COVID19 au chiffre d'affaires du troisième trimestre 2020, qui devrait malheureusement se poursuivre dans les prochains mois, et malgré l'impact négatif continu de la pandémie sur certaines autres parties de l'activité, Eurofins dépassera très probablement de manière significative ses objectifs pour 2020.

- Pour 2021, réaliser un chiffre d'affaires de 5,45 milliards d'euros, dont 5% de croissance organique, 1,25 milliard d'euros d'EBITDA ajusté et 700 ME de flux de trésorerie disponible pour l'entreprise, comme prévu initialement le 4 mars 2020 aux taux de change moyens constants de 2019. Seul le volet acquisition que ces objectifs incluaient (200 millions d'euros de chiffre d'affaires acquis en milieu d'année) a été revu à la baisse à 150 ME en raison des perturbations et des limitations de voyage probables qui pourraient continuer à être causées par la pandémie. Comme on peut le juger aujourd'hui, il est malheureusement probable que les tests COVID-19 se poursuivent jusqu'en 2021, ce qui pourrait amener Eurofins à dépasser ses objectifs.

- Pour 2022, réaliser un chiffre d'affaires de 5,7 milliards d'euros, dont un TCAC organique de 5% sur l'activité principale de tests et de réactifs non COVID-19 à partir de 2019 et 100 millions d'euros provenant d'acquisitions (200 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel consolidé en milieu d'année), 1,35 milliard d'euros d'EBITDA ajusté et 800 millions d'euros de flux de trésorerie disponible pour l'entreprise. Cela suppose que la pandémie ait été maîtrisée d'ici là, que les marchés sous-jacents, y compris la restauration, l'hôtellerie et les voyages, retrouvent leurs niveaux historiques et que les activités d'échantillonnage et de recherche clinique puissent reprendre normalement d'ici le début de l'année 2022 et qu'il n'y ait pas de revenus provenant des réactifs et des tests cliniques COVID-19 en 2022 (objectifs fixés à taux de change constants au 30/09/2020).

- Au-delà de 2022, une croissance organique continue d'au moins 5% par an et une augmentation des marges et des flux de trésorerie.

Eurofins prévoit également de ramener son levier (dette nette / EBITDA ajusté) en dessous de 2x d'ici la fin de l'année 2022. Au-delà, Eurofins prévoit de maintenir un bilan conservateur, une stratégie de financement orientée sur le long terme et de conserver sa note de crédit " Investment Grade " ainsi que des notes ESG supérieures à la moyenne du secteur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.