Euronext : nouvelle page

Euronext : nouvelle page
bourse

Boursier.com, publié le mardi 13 octobre 2020 à 11h21

Euronext revient sur les 95 euros ce mardi, en repli de 0,7%, alors que l'opérateur vient d'officialiser le rachat de la Bourse de Milan. Euronext a conclu un accord contraignant avec le London Stock Exchange pour acquérir 100% du capital de London Stock Exchange Group Holdings Italia SPA, la holding de Borsa Italiana, contre un chèque de 4,325 milliards d'euros.
Le rapprochement proposé créera une infrastructure de marché européenne de premier plan dans l'Union européenne, dont le rôle central pour relier les économies locales aux marchés mondiaux est renforcé par la création du premier lieu de cotation et de marchés secondaires pour le financement par emprunt et par actions en Europe.

Cette opération accroît considérablement l'échelle d'Euronext, diversifie son activité dans de nouvelles classes d'actifs et renforce ses activités post-marché. Avec cette opération, Euronext réalise son ambition de construire la première infrastructure de marché paneuropéenne.

Feuille de route

Les revenus combinés de la nouvelle entité ont atteint 1,3 milliard d'euros pour un EBITDA de 711 millions d'euros sur l'exercice 2019. L'Italie sera le principal contributeur aux recettes du nouveau groupe, à hauteur de 34%. L'opération devrait être immédiatement relutive sur le BPA ajusté du groupe, avant synergies, et devrait produire une relution à deux chiffres, y compris les synergies à courantes, au cours de la troisième année.
Grâce au rapprochement proposé, le groupe combiné devrait réaliser des synergies avant impôts de 60 millions d'euros par an d'ici à la troisième année. Les coûts de restructuration pour réaliser ces synergies devraient s'élever à 100 ME.

Le Directoire et le Conseil de surveillance d'Euronext ont approuvé à l'unanimité l'opération car ils considèrent qu'elle est dans le meilleur intérêt d'Euronext, de ses actionnaires et des autres parties prenantes, et demandent donc aux actionnaires de voter en faveur des résolutions présentées à l'Assemblée générale extraordinaire. Les actionnaires de référence soutiennent le projet de rapprochement et ont chacun signé un engagement irrévocable de voter en faveur des résolutions présentées à l'AGE. La conclusion de la transaction est prévue pour le premier semestre 2021... Parmi les derniers avis de brokers, la Deutsche Bank, à l'achat sur Euronext, a relevé son cours cible de 102 à 111 euros. Credit Suisse vise 111 euros, contre 118 euros auparavant. Jefferies reste quant à lui acheteur sur Euronext avec un cours ajusté à 124 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.