Euronext se prend les pieds dans le tapis

Euronext se prend les pieds dans le tapis
Stéphane Boujnah, CEO de l'opérateur de marché Euronext, durant une séance photo au siège de la société.

Boursier.com, publié le mercredi 08 novembre 2017 à 10h13

Nul n'est prophète en son pays, pas même Euronext. L'opérateur boursier plonge de plus de 5% à 48,55 euros en bourse en matinée, après avoir publié des résultats trimestriels que les investisseurs jugent fort décevants. ING reste acheteur du titre, valorisé 55 euros, mais note que le bénéfice net de 38,3 ME est nettement inférieur au consensus compilé par la société elle-même, qui misait sur 44,5 ME. La déception est tempérée par le fait qu'un exceptionnel est venu grever la performance, qui aurait été en ligne avec les attentes du bureau d'études sans cet élément... Mais l'optimisme d'ING n'est pas forcément partagé par tous ses confrères. Morgan Stanley a noté une petite sortie de route sur les coûts, tandis que le Crédit Suisse espérait une rentabilité un peu plus élevée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.