Euronext surenchérit sur le Nasdaq pour racheter la Bourse d'Oslo

Euronext surenchérit sur le Nasdaq pour racheter la Bourse d'Oslo
bourse

Boursier.com, publié le lundi 11 février 2019 à 08h21

Euronext réplique. Dans la bataille qui oppose l'opérateur européen au Nasdaq pour prendre le contrôle de la Bourse d'Oslo, Euronext vient d'indiquer avoir rehaussé de 145 à 158 couronnes par action sa proposition sur le groupe scandinave, valorisant ce dernier 790 millions de dollars. La firme a par ailleurs prolongé la période d'acceptation de son offre de quatre semaines, soit jusqu'au 11 mars. Le 30 janvier, le Nasdaq avait surenchéri sur la proposition initiale d'Euronext en offrant 152 couronnes par titre.

Avec cette nouvelle offre, Euronext met la pression sur le conseil d'administration d'Oslo Bors qui a jusqu'ici recommandé à ses actionnaires d'accepter l'offre du Nasdaq et de rejeter celle d'Euronext. D'autant que l'opérateur des Bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin a déjà indiqué avoir obtenu le soutien d'actionnaires de la Bourse d'Oslo représentant 50,5% du nombre total des actions en circulation par des pré-engagements irrévocables et fermes de ces derniers d'apporter leurs actions à l'offre.

Compte tenu de l'aspect stratégique de la société, les offres concurrentes seront évaluées par le régulateur norvégien des marchés et, in fine, par le ministère des finances du pays. Un processus qui pourrait prendre des mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.