EuropaCorp : le projet de plan de sauvegarde est approuvé par les comités de créanciers

EuropaCorp : le projet de plan de sauvegarde est approuvé par les comités de créanciers
Europacorp production cinéma

Boursier.com, publié le dimanche 01 mars 2020 à 16h40

Dans le cadre des réunions qui se sont tenues, le 28 février, EuropaCorp annonce que le comité des établissements de crédits et assimilés (CECA) d'EuropaCorp SA, le comité des fournisseurs d'EuropaCorp SA et le comité des établissements de crédits et assimilés (CECA) d'EuropaCorp Films USA, Inc. ont approuvé le projet de plan de sauvegarde. Cette approbation a été obtenue à l'unanimité des votes exprimés.

Le Conseil d'Administration d'EuropaCorp SA a approuvé le projet de plan de sauvegarde.

Les résolutions nécessaires à sa mise seront soumises au vote des actionnaires de la société réunis en Assemblée générale des actionnaires, qui sera convoquée dans les prochaines semaines.

Le projet de plan de sauvegarde prévoit notamment la conversion en capital de l'intégralité des créances de fonds gérés ou conseillés au plus haut niveau par Vine Alternative Investments Group, LLC (Vine) et Falcon Strategic Partners IV, LP (Falcon) sur EuropaCorp. Ils détiendraient en conséquence respectivement 60,15% et 6,29% du capital d'EuropaCorp SA, les actionnaires actuels conservant 33,56% du capital de la société.

Vine et M. Luc Besson -en ce compris sa holding Font Line- concluraient également un pacte d'actionnaires constitutif d'une action de concert prenant effet à compter de la réalisation de la capitalisation des créances. A cet égard, à la suite des votes positifs des comités de créanciers sur le projet de plan de sauvegarde, Front Line et Luc Besson voteront en faveur de l'ensemble des résolutions soumises au vote de l'Assemblée générale des actionnaires, nécessaires à la mise en oeuvre du plan.

Front Line, et Luc Besson, détiennent actuellement environ 31,58% du capital de la société et 31,63% des droits de vote.

La mise en oeuvre du projet de plan de sauvegarde reste également soumise à la réalisation de certaines conditions suspensives, à savoir notamment
- l'obtention d'une décision de l'Autorité des marchés financiers (AMF), purgée de tout recours, confirmant l'absence d'obligation de déposer une offre publique
- l'obtention de la part de l'AMF du visa sur le prospectus élaboré par la société pour les besoins des opérations de capitalisation des créances envisagées par le projet de plan,
- l'obtention des autorisations nécessaires au titre du contrôle des concentrations et
- l'arrêté du projet de plan de sauvegarde par le Tribunal de commerce de Bobigny ainsi que des plans de sauvegarde des autres filiales du Groupe dont le contenu est cohérent avec le contenu du plan.

EuropaCorp a obtenu, dans le cadre de la procédure de sauvegarde auprès du Tribunal de commerce de Bobigny, l'extension de sa période d'observation jusqu'au 13 mai 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.