Europlasma fait le point sur ses différentes activités

Europlasma fait le point sur ses différentes activités©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 27 juillet 2018 à 07h05

Europlasma fait un point de ses différentes de l'activité, des énergies renouvelables aux solutions plasma...

Energies renouvelables - CHO Power

Le développement de CHO Power s'appuie sur des dynamiques de marché favorables en France métropolitaine, et sur une approche très sélective des nombreuses sollicitations en provenance d'Outre-Mer ou de l'international.

a) France métropolitaine
Porté par des dynamiques de marché favorables, le développement des nombreux projets en France métropolitaine se poursuit de manière soutenue. En effet, suite à la publication des ambitions gouvernementales en matière de gaz renouvelable et d' "hydrogène vert", les témoignages du rôle important de la gazéification dans le mix énergétique de demain continuent de se multiplier. Le 3 juillet dernier, par exemple, la région Ile de France a voté un plan Energie-Climat prévoyant à l'horizon 2030 la construction de 25 sites de gazéification pour un total de 2 millions de MWh.

b) La Réunion
En réponse à la programmation pluriannuelle de l'énergie de La Réunion, CHO Power projette d'installer une centrale de production d'électricité à partir de CSR (Combustibles Solides de Récupération c'est-à-dire, combustible élaboré à partir de déchets) au nord de l'île. Cette centrale de 10MWe contribuerait à 10% de l'accroissement des énergies renouvelables dans l'île tout en réduisant l'enfouissement des déchets, relâchant ainsi la pression sur les deux seuls centres d'enfouissement insulaires.
Plusieurs terrains ont été identifiés, l'étude préliminaire en cours a pour objectif le dépôt d'une demande de permis de construire courant 2019.

c) Canada
CHO Power a vendu et vient de livrer une étude préliminaire pour la construction d'une usine CHO Power dans le comté de Colchester, province de Nouvelle Ecosse. Ce projet est porté par Fourth State Energy, développeur de projets d'énergie à partir de déchets et partenaire de CHO Power au Canada. Une visite de CHO Morcenx par les élus de Colchester est prévue en septembre 2018. L'étape suivante, vraisemblablement d'ici la fin de l'année, consistera à sélectionner parmi les 3 candidats déjà identifiés, l'industriel qui assurera la construction clé en main de la centrale, aux termes d'un contrat d'assistance d'ingénierie et de fourniture d'équipements clés avec CHO Power.

d) Albanie
La municipalité de Durres a officialisé son intention de confier à CHO Power la construction d'une centrale dans le cadre d'un contrat de concession. Toutefois, compte-tenu de l'inexpérience du Groupe en Albanie, et du besoin de focaliser les ressources de CHO Power sur les projets en cours, le Conseil d'administration a décidé de ne pas donner suite.

Solutions plasma - Europlasma Industries

a) Bulgarie : traitement de déchets radioactifs
L'annonce par la BERD le 10 juillet 2018 de la mise en service commercial de la centrale de Kozloduy procure une visibilité accrue sur l'utilisation de la technologie Europlasma pour le traitement des déchets faiblement radioactifs. Elle renforce ainsi ses nouvelles perspectives de développement dans ce secteur alors que s'annonce le prochain débat en France du PNGMDR (Plan National de Gestion des Matières et Déchets Radioactifs) prévu à l'automne 2018.

b) France : reformage et valorisation du CO2 (projet IGAR)
L'exploitant du site et les équipes d'Europlasma se sont réunis sur le site de production d'Arcelor Mittal afin de préciser les contraintes en termes de sécurité et d'implantation. Arcelor Mittal a indiqué à cette occasion souhaiter émettre la commande pour le réacteur plasma du programme IGAR avant la fin de l'année.

c) Chine : traitement des déchets dangereux
Europlasma sera conférencier à l'International Solid Waste Management Summit 2018 (ISWMS 2018) du 12 au 14 septembre à Shanghai, sur le thème de la technologie de traitement plasma des déchets dangereux. Cette conférence regroupe près de 400 spécialistes industriels et gouvernementaux du secteur du déchet et de l'environnement. A cette occasion, Europlasma présentera son procédé de vitrification des déchets toxiques solides, la réutilisation et la valorisation du vitrifiat, ainsi qu'un panorama des installations utilisant la technologie plasma pour réduire l'empreinte environnementale des déchets solides ou gazeux.

Traitement de l'amiante - Inertam

a) Morcenx : usine Inertam
Constatant l'amélioration sensible des cadences de production de l'usine, liée en particulier à la mise en place d'équipements permettant de réduire significativement l'empoussièrement de la zone confinée, le projet "four bis" a été réactivé en juin. Les briques réfractaires ont été commandées en juillet, et comme prévu, la mise en service du " four bis " est programmée début 2019.
Représentant un investissement de 2,5 millions d'euros, le "four bis" permettra d'augmenter la capacité de production d'Inertam de plus de 15%, assurant sa rentabilité, tout en répondant ainsi à la fois aux sollicitations du marché et aux besoins de réduire le stock existant.

b) La Réunion
La mission d'expertise sur le traitement des déchets amiantés commandée à Europlasma par la CCI de La Réunion fera l'objet d'une présentation sur place début novembre en présence des services de l'Etat et des industriels locaux. L'activité commerciale récente à La Réunion porte déjà ses premiers fruits : 26t de déchets amiantés sont en cours d'acheminement vers Morcenx pour être vitrifiées dans l'usine Inertam. Le coût du transport maritime pour cette opération, significativement supérieur au coût du traitement, renforce la pertinence d'une solution d'inertage locale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.