Europlasma : INERTAM a traité 2.300 tonnes de déchets sur le 2ème semestre

Europlasma : INERTAM a traité 2.300 tonnes de déchets sur le 2ème semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 29 décembre 2020 à 08h51

Europlasma, expert des solutions de dépollution, annonce que son usine de traitement de déchets d'amiante, Inertam, a traité 2.300 tonnes de déchets depuis son redémarrage à l'été 2020 et a ainsi réduit son stock de 1.770 tonnes.
Les travaux de modernisation et d'optimisation réalisés ont donné entière satisfaction. En dépit d'un contexte difficile inhérent à la crise sanitaire, à l'allongement de certains délais de livraison des équipements et à la moindre fluidité qu'elle a parfois induite dans le déroulement des travaux, l'extraordinaire mobilisation des équipes et leur adaptabilité constante ont permis de réaliser 96% d'un objectif établi, indépendamment du contexte, mi-2019.

Ce résultat est d'autant plus remarquable que conformément au calendrier, seule la première phase de reconfiguration de la zone de préparation des déchets est achevée : la capacité de stockage tampon de nouvelle génération sera mise en place, comme prévu, au cours du premier trimestre 2021. Ainsi, cette deuxième phase permettra de dissocier l'exploitation du four du fonctionnement du broyeur, et devrait ainsi conduire à une réduction drastique des indisponibilités de l'installation et par conséquent à une augmentation de la productivité.

L'usine est à présent à l'arrêt pour 5 semaines environ afin de procéder aux opérations programmées de réfection du four et de maintenance des équipements. Cette période sera mise à profit pour poursuivre les travaux d'amélioration de la performance et de la sécurité de l'usine et des hommes, notamment :
L'amélioration du confinement du broyeur et du stockeur actuellement utilisés pour limiter encore davantage l'empoussièrement,
Le démantèlement des anciens stockeurs de déchets dans la zone de préparation de charge,
La réfection des installations électriques et l'optimisation du contrôle-commande préalablement à l'installation des stockeurs de nouvelle génération.
Par ailleurs, il est prévu d'augmenter sensiblement la capacité de l'usine avec l'installation, fin 2021, d'un four additionnel.

Jérôme Garnache-Creuillot, Président Directeur Général a déclaré : "Redémarrer une usine arrêtée depuis près de deux ans, c'est déjà exceptionnel, le faire en période de confinement, c'est forcément historique. Atteindre 96% de l'objectif que nous nous étions fixé, cela semblait impossible. Pourtant, l'engagement sans faille de chacun a transformé l'impossible en probable et le probable en certain."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.