Europlasma : première lettre d'intention en Chine

Europlasma : première lettre d'intention en Chine©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 16 juillet 2021 à 08h55

Europlasma Environmental Technology (EET), filiale à 100% d'Europlasma, expert des solutions de dépollution, a signé avec un métallurgiste chinois de la province de Jiangxi, une lettre d'intention (LOI) assortie d'une période d'exclusivité de 3 ans qui s'inscrit dans le cadre de la fourniture mi-2023 d'une unité unique au monde de dépollution et de valorisation des déchets d'aluminium. Dans un premier temps, la capacité de l'installation permettra le traitement annuel de 30.000 tonnes de déchets d'aluminium et sera portée à 150.000 tonnes, dans un second temps. Le flux de déchets entrants sera assuré par le métallurgiste, qui s'est engagé à confier au futur exploitant l'intégralité de ses déchets (crasses) d'aluminium sur toute la durée de l'exploitation, garantissant la rentabilité et la viabilité économique du site. C'est donc un préalable à un accord avec les autorités locales, visant à financer les installations, qui vient d'être franchi. Europlasma interviendra en qualité de fournisseur de technologie dont il conserve la propriété exclusive et sera maître d'oeuvre de la construction de l'usine. EET se verra probablement confier le contrat d'exploitation et le maintien en condition opérationnel.

Europlasma Environmental Technology (EET), filiale à 100% d'Europlasma, expert des solutions de dépollution, a signé avec un métallurgiste chinois de la province de Jiangxi, une lettre d'intention (LOI) assortie d'une période d'exclusivité de 3 ans qui s'inscrit dans le cadre de la fourniture mi-2023 d'une unité unique au monde de dépollution et de valorisation des déchets d'aluminium. Dans un premier temps, la capacité de l'installation permettra le traitement annuel de 30.000 tonnes de déchets d'aluminium et sera portée à 150.000 tonnes, dans un second temps. Le flux de déchets entrants sera assuré par le métallurgiste, qui s'est engagé à confier au futur exploitant l'intégralité de ses déchets (crasses) d'aluminium sur toute la durée de l'exploitation, garantissant la rentabilité et la viabilité économique du site. C'est donc un préalable à un accord avec les autorités locales, visant à financer les installations, qui vient d'être franchi. Europlasma interviendra en qualité de fournisseur de technologie dont il conserve la propriété exclusive et sera maître d'oeuvre de la construction de l'usine. EET se verra probablement confier le contrat d'exploitation et le maintien en condition opérationnel.

La finalisation des accords est conditionnée au succès d'une seconde campagne de tests spécifiques aux déchets d'aluminium du métallurgiste qui interviendra durant le troisième trimestre 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.