Eutelsat : en apesanteur après les résultats

Eutelsat : en apesanteur après les résultats©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 12 février 2021 à 10h38

Eutelsat rebondit de plus de 7% à 10,5 euros, sur un plus haut de trois mois, dopé par des comptes intermédiaires plus élevés qu'attendu. L'opérateur satellites a réalisé sur la première partie de son exercice financier décalé un Ebitda de 482 millions d'euros, en baisse de 2,7%, pour un chiffre d'affaires total de 629 ME, en repli de 1,3% sur une base publiée et de 1,6% sur une base comparable. La marge d'EBITDA s'établit ainsi à 76,7% (76,7% à taux constant) comparé à 77,8% un an auparavant. Le bénéfice net attribuable ressort à 137 ME (-2,3%). Les flux de trésorerie provenant des opérations d'exploitation atteignent 435 ME, soit 82 ME de plus qu'un an plus tôt.

Eutelsat rebondit de plus de 7% à 10,5 euros, sur un plus haut de trois mois, dopé par des comptes intermédiaires plus élevés qu'attendu. L'opérateur satellites a réalisé sur la première partie de son exercice financier décalé un Ebitda de 482 millions d'euros, en baisse de 2,7%, pour un chiffre d'affaires total de 629 ME, en repli de 1,3% sur une base publiée et de 1,6% sur une base comparable. La marge d'EBITDA s'établit ainsi à 76,7% (76,7% à taux constant) comparé à 77,8% un an auparavant. Le bénéfice net attribuable ressort à 137 ME (-2,3%). Les flux de trésorerie provenant des opérations d'exploitation atteignent 435 ME, soit 82 ME de plus qu'un an plus tôt.

"Compte tenu de notre solide performance du premier semestre en termes de chiffre d'affaires, nous sommes en mesure de relever la borne basse de notre objectif de chiffre d'affaires des Activités opérationnelles pour l'exercice 2020-21, désormais compris entre 1.190 millions d'euros et 1.220 millions d'euros (contre entre 1.180 millions d'euros et 1.220 millions auparavant). Nous absorbons également l'effet négatif des changements de périmètre attendu au second semestre", a précisé la firme.

Goldman Sachs met en avant la très forte génération de cash-flow libre qui couvre son dividende et note que le relèvement de la borne basse de la guidance de revenus est "favorable".

Dans la même lignée, Oddo BHF estime que ces bons résultats semestriels et le relèvement du bas de la guidance annuelle en dépit de l'effet périmètre défavorables sont positifs et devraient ainsi bénéficier au titre, même si celui-ci a déjà nettement surperformé (+5% YTD vs -12% sur SES). Si le milieu de fourchette de la nouvelle guidance ressort très légèrement en dessous du consensus à EUR/$ équivalent, le broker pense qu'Eutelsat souhaite rester prudent pour ne pas décevoir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.