Eutelsat : prévient le marché

Eutelsat : prévient le marché
espace satellite navette Eutelsat spatial

Boursier.com, publié le jeudi 26 octobre 2017 à 21h44

Eutelsat Communications publie aujourd'hui son information financière pour le premier trimestre clos le 30 septembre 2017.
Le Chiffre d'affaires du premier trimestre est de 349 millions d'euros, en recul de 9,3% par rapport au publié et de 6,7% sur une base comparable.

Le Haut Débit Fixe est affecté par le report du lancement d'Al Yah 3 : l'objectif de chiffre d'affaires pour l'exercice 2017-18 est par conséquent ajusté à "entre -1 et -2%" (contre "quasiment stable" auparavant). Tous les autres objectifs financiers sont confirmés pour l'exercice en cours et les suivants.

Commentant l'activité du premier trimestre, Rodolphe Belmer, Directeur général d'Eutelsat Communications, a déclaré : "le chiffre d'affaires du premier trimestre est en ligne avec nos attentes. Les principaux indicateurs opérationnels sont bien orientés avec une nouvelle progression de la pénétration de la Haute Définition, une stabilisation du carnet de commandes et un taux de remplissage qui s'améliore sur le trimestre. La campagne de l'automne avec le gouvernement américain a connu une issue favorable avec un taux de renouvellement de l'ordre de 95% en valeur, alors que les renouvellements dans la Vidéo se sont traduits par des résultats positifs, notamment avec Polsat à la position orbitale HOTBIRD. Par ailleurs, nous avons pris de nouvelles mesures pour optimiser la distribution dans la Vidéo, avec l'intégration de Noorsat au Moyen-Orient".

Le dirigeant poursuit : "Pour le reste de l'année, le chiffre d'affaires dans notre coeur de métier est en bonne voie et la Connectivité Mobile bénéficiera de l'entrée en service d'EUTELSAT 172B en novembre. Cependant, la disponibilité retardée du satellite Al Yah 3 qui représente la majorité de la capacité dédiée à Konnect Africa a pour effet de décaler la génération de chiffre d'affaires dans le Haut Débit Fixe. Compte tenu de ce retard, nous ajustons mécaniquement notre objectif de chiffre d'affaires pour l'exercice 2017-18 qui est désormais attendu entre -1% et -2% contre "quasiment stable" auparavant. Ceci n'affecte pas notre capacité à atteindre nos autres objectifs, en particulier en termes de marge d'EBITDA et de cash-flow libre discrétionnaire, qui sont tous confirmés pour cet exercice et les suivants."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.