Exel Industries publie un résultat opérationnel courant (EBIT courant) de 61,7 ME

Exel Industries publie un résultat opérationnel courant (EBIT courant) de 61,7 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 18 décembre 2018 à 07h04

Le chiffre d'affaires de l'exercice 2017-2018 d'Exel Industries s'établit à 839,1 ME, en retrait de 35,1 ME vs l'année précédente du fait :
- d'un effet change défavorable de -20,5 ME ;
- de la comparaison à une année 2016-2017 exceptionnelle pour les Arracheuses de Betteraves ainsi que de l'annulation de commandes à l'export dans un contexte de maintien de prix bas du sucre et de décalage de ventes sur l'exercice suivant;
- d'un marché de la Pulvérisation Agricole en décroissance en France et affecté par des pluies tardives en Australie.

Au contraire, la Pulvérisation et Arrosage de Jardin réalise une très belle année grâce à des gains de parts de marché, au développement des nouveaux produits et à des conditions météorologiques très favorables.
La Pulvérisation Industrielle est stable à taux de change constant. La décroissance pilotée des projets est compensée par la hausse de près de 10% des ventes de matériel standard conformément à la stratégie.
Grâce à l'effet mix favorable de la Pulvérisation Industrielle, la marge sur coûts directs du groupe est en légère progression.
Une gestion rigoureuse a permis de maintenir les frais fixes au même niveau que l'année dernière et de compenser les inflations salariales.

Deux risques clients significatifs, l'un aux Etats-Unis et l'autre en France, ont été provisionnés et ont affecté le ROC pour 1,4 ME.
Le ROC évolue de 7,9% des ventes à 7,4% du fait de cet élément non récurrent, ainsi que l'effet volume de la baisse de chiffre d'affaires.
Le BFR augmente de 43 ME, du fait de la hausse des stocks, liée principalement à:
- l'anticipation des achats de certains composants stratégiques;
- des annulations ou décalages de commandes d'arracheuses de betteraves.
L'Endettement Financier Net (EFN) à fin septembre 2018 ressort à 84,5 ME en augmentation de 23,2 ME.
Le gearing (Endettement financier net / Capitaux Propres) passe de 18,4% à 23,4%.

Résultat net - Dividendes

Le Résultat Net est de 39,2 ME contre 45,3 ME l'année dernière. Il sera proposé à l'Assemblée Générale du 07 février 2019 un dividende de 1,14 Euros par action.

Processus d'audit

Le Comité d'Audit du Groupe s'est réuni le 12 décembre 2018 après-midi. Le Conseil d'Administration s'est réuni le 13 décembre 2018 et a arrêté les comptes annuels et consolidés du Groupe au 30 septembre 2018.
Les procédures de certification des comptes annuels et consolidés ont été effectuées et un rapport sans réserve est en cours d'émission par les commissaires aux comptes.

Perspectives et Stratégie

M. Guerric Ballu, Directeur Général du Groupe EXEL Industries, commente : "Les ventes du Groupe EXEL Industries s'élèvent à 839,1 ME et sont affectées cette année par une baisse de 38MEUR dans les activités agricoles. La Pulvérisation et Arrosage de Jardin réalise une excellente année et la Pulvérisation Industrielle est en ligne avec sa stratégie de promotion de matériels standards et de partenariat avec des intégrateurs.
Du fait de la baisse des ventes des activités agricoles, notre marge opérationnelle est revenue au niveau de l'exercice 2015 2016, soit 7,4% du chiffre d'affaires. Nous maintenons néanmoins notre objectif de croissance durable et profitable, et prenons les mesures nécessaires pour redresser nos marges.
Par ailleurs, après deux années de réduction, le BFR est en augmentation significative. Cette situation temporaire est principalement due à des décalages de livraison de machines agricoles, et à notre décision de sécuriser l'approvisionnement de composants clés. Nous porterons une attention particulière à la réduction des stocks en 2018-2019.

Et de poursuivre : "Globalement, nous anticipons une année 2018-2019 en légère croissance, notamment en France, en Amérique du Nord et en Asie. Au sein des machines agricoles, les ventes de pulvérisateurs doivent s'adapter aux nouvelles exigences écologiques et environnementales exprimées en France et en Europe. Notre meilleure réponse au traitement des mauvaises herbes, des maladies et des insectes destructeurs des cultures, est de proposer une pulvérisation précise et sélective. Les évolutions technologiques de nos pulvérisateurs permettent de réduire jusqu'à 50% la quantité de produits pulvérisés. Des prototypes sont actuellement à l'essai pour une performance encore meilleure. Ces éléments sont mis en avant dans le contrat de solutions de la FNSEA. Le suramortissement de 40% des agroéquipements permettant d'accélérer la transition écologique de l'agriculture française, a été adopté par le Sénat le 29 novembre et sera prochainement en lecture à l'Assemblée Nationale, dans le cadre de la loi de Finances pour 2019. Ceci devrait inciter au renouvellement du parc de pulvérisateurs. Dans ce contexte, nous travaillons à des mesures de rationalisation de nos gammes, de positionnement de nos marques et au développement de modèles de vente complémentaires à la distribution classique tels que la vente directe ou la location longue durée. A ce titre, nous avons obtenu la médaille de bronze du Palmarès Innovation du SIMA pour le concept Berthoud Rent.
"Dans un contexte de maintien d'un prix bas du sucre, les ventes d'Arracheuses de Betteraves devraient être en recul mais partiellement compensées par la croissance des ventes du Terra Variant, machine de transport logistique en plein champ, dont le développement est prometteur.
Les leviers de croissance de l'activité Pulvérisation et Arrosage de Jardin resteront le développement du réseau de distribution et de nouveaux marchés géographiques. L'incertitude est la météo dans la mesure où nous avons eu une saison exceptionnelle en 2018.
L'activité Pulvérisation Industrielle poursuivra sa stratégie de partenariat avec nos intégrateurs et de recentrage des ventes sur nos circuits de distribution et sur les matériels standards, qui sont les activités les plus rentables. Notre santé financière reste robuste et nous permet de continuer à investir pour poursuivre notre stratégie de développement."

Prochains rendez-vous

- Le 24 janvier 2019 après Bourse : chiffre d'affaires du 1er trimestre 2018-2019 ;
- Le 7 février 2019: Assemblée Générale des Actionnaires ;
- Le 25 avril 2019 après Bourse : chiffre d'affaires du 2ème trimestre 2018-2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.