Exel Industries : résilience du modèle économique

Exel Industries : résilience du modèle économique©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 27 octobre 2020 à 19h03

Sur l'ensemble de l'année fiscale qui se termine fin septembre 2020, le groupe Exel Industries a réalisé un chiffre d'affaires de 754,4 millions d'euros en baisse de 22,3 ME (-2,9%) par rapport à fin septembre 2019. A taux de change et périmètre comparables il ressort à 728,3 ME, soit une variation de -48,4 ME (-6,2%). Alors qu'Exel Industries avait terminé son 1er semestre fiscal à -10%, ce 2e semestre se solde par une croissance de +3%.

En 2020, les activités agricoles affichent une légère croissance, alors que le marché mondial des agroéquipements est en baisse de -5%, et que les prix des commodités agricoles sont restés en berne. Le marché de l'arrachage des betteraves semble se stabiliser depuis maintenant 2 ans au niveau auquel Exel Industries a adapté son outil industriel dans un contexte sucre déprimé. Le secteur de l'arrosage du jardin, qui croît en moyenne de 4% par an, a bénéficié de l'engouement des ménages confinés, d'une météo exceptionnelle et d'un taux de service convenable, compte tenu de la très forte activité du dernier trimestre. Enfin le secteur de la pulvérisation industrielle a été impacté par le ralentissement des secteurs de l'automobile et de l'aéronautique, qui s'est traduit par un moindre besoin de pièces d'usure et un décalage des projets d'installation de cabines de peinture. D'autre part, sur les 9 mois de l'exercice fiscal, la société iNTEC a contribué pour 28,9 ME.

"Dans ce contexte très particulier de crise sanitaire majeure, nos équipes, partout à travers le monde, ont fait preuve d'une grande capacité d'adaptation pour compenser au mieux les décalages d'activité. Notre modèle économique décentralisé prouve une nouvelle fois sa résilience", commente Yves Belegaud, Directeur Général du groupe Exel Industries.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.