Faurecia rebondit, S&P pourrait relever sa notation

Faurecia rebondit, S&P pourrait relever sa notation©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 mars 2021 à 09h50

Faurecia rebondit de 2,3% à 46,3 euros ce mardi matin. S&P a relevé la perspective associée à la note émetteur long terme 'BB' de l'équipementier automobile de 'stable' à 'positive'. L'agence explique que Faurecia a limité l'impact de la pandémie sur son cash-flow libre opérationnel (FOCF) en 2020 grâce à un contrôle des coûts et à une gestion rigoureuse du fonds de roulement, alors que le marché automobile mondial a progressivement rebondi au second semestre. Elle pense que Faurecia est bien positionné pour croître plus rapidement que les volumes de production automobile grâce à son solide carnet de commandes, et que ses marges d'exploitation s'amélioreront, ce qui pourrait permettre de rétablir ses fonds provenant de l'exploitation (FFO) par rapport à la dette aux niveaux d'avant la pandémie de 25 % à 30 % d'ici 2022.

Faurecia rebondit de 2,3% à 46,3 euros ce mardi matin. S&P a relevé la perspective associée à la note émetteur long terme 'BB' de l'équipementier automobile de 'stable' à 'positive'. L'agence explique que Faurecia a limité l'impact de la pandémie sur son cash-flow libre opérationnel (FOCF) en 2020 grâce à un contrôle des coûts et à une gestion rigoureuse du fonds de roulement, alors que le marché automobile mondial a progressivement rebondi au second semestre. Elle pense que Faurecia est bien positionné pour croître plus rapidement que les volumes de production automobile grâce à son solide carnet de commandes, et que ses marges d'exploitation s'amélioreront, ce qui pourrait permettre de rétablir ses fonds provenant de l'exploitation (FFO) par rapport à la dette aux niveaux d'avant la pandémie de 25 % à 30 % d'ici 2022.

La perspective positive indique que S&P pourrait relever la note de Faurecia dans les 12 à 18 prochains mois si la forte croissance des ventes et l'expansion des marges opérationnelles permettent à la société de générer et de maintenir, d'ici 2022, un ratio FFO/dette bien supérieur à 20% et un ratio FOCF/dette confortablement supérieur à 10%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.