FDJ : nouveau pari ?

FDJ : nouveau pari ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 01 avril 2020 à 14h54

FDJ redonne 1% à 22,50 euros ce mercredi, alors que les analystes d'AlphaValue sont repassés de 'vendre' à 'alléger' sur le dossier arrivé en bourse fin 2019, avec un objectif de cours ajusté en hausse de 15,20 à 22,30 euros. A la mi-mars, le groupe avait précisé que le niveau de mises enregistrées par FDJ était "en ligne" avec les objectifs annuels du groupe.
Parmi les autres avis de brokers, Kepler Cheuvreux était repassé de 'conserver' à 'acheter' mais avec un objectif de cours abaissé de 27 à 24 euros.

Dans le cadre de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, FDJ a déclenché, dès mi-février, son plan de continuité de l'activité... Le groupe est touché par la fermeture de la plupart des commerces, la limitation des déplacements individuels en France et le report, voire l'annulation, de nombreux événements sportifs nationaux et internationaux. "Si près de 80% des points de vente (pour l'essentiel distribution de presse et bureaux de tabac) de FDJ sont autorisés à recevoir du public, ces dispositions auront des conséquences sur l'activité du Groupe qu'il est, à date, difficile d'évaluer précisément", est-il expliqué...

Jeux affectés

Pour la loterie (environ 80% de l'activité de l'entreprise en 2019), le jeu "Amigo" a été suspendu, par mesure de précaution, pour éviter le stationnement devant les écrans en point de vente. L'impact sur un mois de cette décision peut être estimé à environ 17 millions d'euros sur le chiffre d'affaires et à près de 10 millions d'euros sur l'EBITDA. La fréquentation des points de vente restés ouverts devrait diminuer compte-tenu des mesures de confinement prises par le gouvernement. Dans ce contexte, et à titre illustratif, FDJ estime qu'une baisse des mises (hors " Amigo ") de l'ordre de 50 % se traduirait par un impact mensuel sur le chiffre d'affaires proche de 55 millions d'euros, et sur l'EBITDA de l'ordre de 17 millions d'euros, ceci avant de nouvelles mesures d'économies. FDJ continue cependant d'enregistrer de bonnes performances sur ses jeux de loterie en ligne.

Plus de paris dans le sport!

Pour les paris sportifs (environ 20% de l'activité de l'entreprise en 2019), l'annulation de nombreux événements sportifs, dont l'UEFA Euro 2020, la plupart des matchs de championnat, notamment de football et de basket, et la totalité des tournois de tennis à venir, y compris Roland Garros, devraient entraîner un très fort recul des mises sur le 1er semestre.
La FDJ table sur le report de certaines compétitions au second semestre 2020 comme pour les championnats de football et Roland Garros, voire en 2021 pour l'UEFA Euro 2020. Sur ces bases, pour les paris sportifs, FDJ anticipe sur l'exercice 2020 une perte de chiffre d'affaires de l'ordre de 120 millions d'euros, et d'EBITDA de l'ordre de 50 millions d'euros, ceci hors report éventuel des compétitions annulées et hors nouvelles économies.

Réductions de coûts en vue

FDJ a d'ores et déjà pris un certain nombre de mesures pour limiter les effets de la crise sur sa rentabilité. Au-delà, le Groupe travaille sur des réductions supplémentaires de sa base de coûts, et pour permettre une reprise de l'activité dans les meilleures conditions dès que les circonstances le permettront. Enfin, la situation financière de FDJ est "extrêmement solide et permet d'assurer la liquidité du Groupe, qui dispose d'une trésorerie disponible à court terme suffisante pour faire face à la situation", rassure le groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.