Fermentalg : en un an le résultat net est passé de -17,3 ME à -6,9 ME

Fermentalg : en un an le résultat net est passé de -17,3 ME à -6,9 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 16 avril 2021 à 09h00

Fermentalg, acteur majeur français des micro algues, présente ses résultats annuels 2020. Le Conseil d'administration, réuni sous la présidence de Philippe Lavielle, a arrêté les comptes et les procédures d'audit ont été effectuées. Les ventes de DHA ORIGINS, l'huile algale riche en Oméga 3 développée par Fermentalg, s'inscrivent en hausse de +16%, et ont généré 2,2 ME de chiffre d'affaires en 2020, malgré l'impact de la crise sanitaire (reports de lancements de nouveaux produits par les industriels de l'agroalimentaire, difficultés logistiques liées aux restrictions, etc.).

Fermentalg, acteur majeur français des micro algues, présente ses résultats annuels 2020. Le Conseil d'administration, réuni sous la présidence de Philippe Lavielle, a arrêté les comptes et les procédures d'audit ont été effectuées.
Les ventes de DHA ORIGINS, l'huile algale riche en Oméga 3 développée par Fermentalg, s'inscrivent en hausse de +16%, et ont généré 2,2 ME de chiffre d'affaires en 2020, malgré l'impact de la crise sanitaire (reports de lancements de nouveaux produits par les industriels de l'agroalimentaire, difficultés logistiques liées aux restrictions, etc.).

Cette croissance des revenus s'est accompagnée d'une réduction de 5% des charges, du fait notamment des mesures d'économies mises en oeuvre durant la période de confinement. Toutefois, la charge nette de 'R&D' dans le compte de résultats augmente de 1,2 ME du fait de la non-activation des frais du programme Phycocyanine au 1er semestre 2020, avant la signature du partenariat avec DDW Inc. Le résultat opérationnel courant ressort ainsi à -9 ME contre -7,9 ME en 2019. Après prise en compte de la valeur actualisée des plans d'actions gratuites et des autres produits non courants (reprises de provisions et abandons de créances), le résultat opérationnel passe de -13,6 à -6,2 ME.

En un an, le résultat net est passé de -17,3 ME à -6,9 ME, soit une réduction de 60% de la perte entre 2019 et 2020.

L'accroissement de l'activité a généré une augmentation du BFR de 1,7 ME, notamment lié à des ventes de fin d'année non encaissées. Les investissements sur le site de Libourne ont été renforcés pour accroître la capacité et la performance de sa plateforme pilote et préparer la montée à l'échelle préindustrielle du Puits de Carbone. La consommation annuelle de trésorerie par l'activité et les investissements ressort ainsi à 10,4 ME contre 8,2 ME en 2019.

Afin de couvrir ces besoins et poursuivre sereinement sa feuille de route au cours des prochains exercices, Fermentalg a mis en place plusieurs sources complémentaires de financement en juin 2020 :

Emission d'obligations convertibles en actions de 7 ME ;
Prêt "Soutien Innovation" d'1 ME de la part de Bpifrance ;
Attribution gratuite de Bons de souscription d'actions (BSA) à l'ensemble des actionnaires ;
Nouvelle ligne de financement en fonds propres souscrite auprès de Kepler Cheuvreux.
L'utilisation partielle de ces différents outils a permis d'augmenter la trésorerie de 3,8 ME sur l'exercice, passant de 8 ME à 11,8 ME, pour une dette financière de 15,8 ME. Cette dernière est principalement composée de 11,4 ME d'obligations convertibles (dont 4,9 ME d'obligations souscrites par DIC Corp. arrivant à échéance en octobre 20213) et 3,9 ME d'avances remboursables.

Au cours du 1er trimestre 2021, l'exercice de bons de souscription d'actions et l'usage de la ligne de financement en fonds propres ont permis de lever 11,6 ME additionnels au travers de l'émission de 5.224.733 actions nouvelles.

Fermentalg estime ainsi disposer des ressources financières nécessaires à la poursuite de ses objectifs jusqu'en 2023.

Le solde des instruments financiers autorisés par l'Assemblée Générale de juin 2020 permet d'envisager une levée de fonds complémentaire par l'exercice des BSA associés aux obligations convertibles (3,1 ME par la création de 1.785.714 actions nouvelles à 1,75 euro), des BSA-DE attribués gratuitement aux actionnaires (2,7 ME par la création de 1.531.591 actions nouvelles à 1,75 euro) et de la ligne de financement en fonds propres (4.810.000 actions nouvelles).

Mise en oeuvre des partenariats stratégiques et doublement des ventes au 1er trimestre 2021

L'exercice 2021 qui vient de s'ouvrir doit permettre à Fermentalg d'enregistrer de nouvelles avancées significatives dans ses trois domaines d'activité.

Avec DHA ORIGINS 550, Fermentalg peut aujourd'hui revendiquer un produit ayant atteint les standards d'excellence attendus par l'industrie agroalimentaire dans les Oméga-3s, une chaine logistique conforme à la norme ISO 22000 et un réseau de distributeurs couvrant 20 pays. L'année 2021 doit marquer une nette accélération de la dynamique commerciale, malgré les incertitudes afférentes à la sortie de la crise sanitaire, sur la base des commandes enregistrées à date. À fin mars 2021, Fermentalg a réalisé un doublement de son chiffre d'affaires, à 1,2 ME, par rapport au 1er trimestre 2020.

Sur BLUE ORIGINS et KALVEA, la mise en oeuvre du partenariat avec DDW Inc. a permis à Fermentalg d'accélérer son programme avec, en ligne de mire, le franchissement d'un jalon technique important et la mise en place d'un accord pour assurer la montée en échelle industrielle auprès d'une plateforme européenne identifiée.

Enfin, pour leurs activités liées au Puits de Carbone et autres solutions environnementales, Fermentalg et Suez poursuivent leurs travaux de constitution de leur coentreprise pour accélérer l'industrialisation et la commercialisation de solutions de capture et de valorisation du CO2, conformément au calendrier annoncé le 5 janvier 2021. L'année sera aussi marquée par les premières expérimentations sur site industriel avec un photo-bioréacteur de 10 M3 en cours de finalisation.

Perspectives à moyen terme

Fort des tendances de fond favorables liées aux objectifs de neutralité carbone et à la diminution de l'empreinte environnementale de l'industrie, Fermentalg se positionne sur des segments vastes et porteurs de l'industrie agroalimentaire estimés à plus de 15 MdsE à l'horizon 2023 (marchés cumulés des Oméga-3s, colorants naturels et protéines alternatives). Au travers de sa coentreprise avec Suez, Fermentalg vise également le marché des solutions de capture et de valorisation du CO2, segment en forte croissance associant performance écologique et rationnel économique pour contribuer à la neutralité carbone visée par l'Union européenne à l'horizon 2050.

Ainsi, à fin 2023, Fermentalg se fixe comme objectifs :
Une croissance annuelle du chiffre d'affaires soutenue au-delà de 2021 dans les Oméga-3s ;
La commercialisation d'au moins un nouveau produit issu de sa plateforme dédiée à la production de Phycocyanine ;
La mise à l'échelle industrielle du Puits de Carbone, sa solution de capture et de valorisation du CO2 ;
Une nouvelle amélioration de sa notation extra-financière.

Prochaine publication : chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021, le 11 mai 2021 (après Bourse).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.