Ferroviaire : Skoda serait favori pour reprendre l'usine alsacienne d'Alstom

Ferroviaire : Skoda serait favori pour reprendre l'usine alsacienne d'Alstom
Regiolis Alstom

Boursier.com, publié le vendredi 23 octobre 2020 à 23h10

L'usine de trains d'Alstom à Reichshoffen dans le Bas-Rhin est à vendre depuis l'été dernier, cette cession ayant été négociée avec Bruxelles dans le cadre du rachat par Alstom des activités transport du groupe canadien Bombardier.

Selon des sources citées vendredi par le site internet des 'Echos', cette usine est convoitée par l'espagnol CAF et le tchèque Skoda Transportation, mais c'est ce dernier qui tiendrait la corde. Ainsi, le groupe français a choisi d'ouvrir des négociations exclusives avec Skoda à partir de lundi prochain, selon le quotidien économique. Le site de Reichshoffen, qui emploie 850 salariés (1.000 en comptant les intérimaires), produit les trains Coradia Polyvalent (Regiolis).

Selon ces sources, Skoda Transportation (400 millions d'euros de chiffre d'affaires) représenterait un rival moins dangereux à terme que le géant espagnol CAF, qui "pèse" 2,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel, et cherche à se renforcer en France, le deuxième marché ferroviaire européen. Interrogé par 'Les Echos', Alstom n'a pas souhaité commenté ces informations vendredi soir.

Sur le site alsacien, les syndicats avaient en revanche marqué leur préférence en faveur du groupe basque espagnol CAF. Ils estiment que l'arrivée de Skoda Transportation (qui n'a plus de lien avec la marque automobile éponyme, rachetée par Volkswagen), n'aboutirait qu'à faire entrer un opérateur supplémentaire sur le marché du rail français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.