Finatis en perte semestrielle de 205 ME

Finatis en perte semestrielle de 205 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le dimanche 28 juillet 2019 à 12h03

Le chiffre d'affaires consolidé de Finatis s'élève à 18,2 milliards d'euros, reflétant principalement l'activité de Casino.

Le ROC s'élève à 427 ME (510 ME au 1er semestre 2018).

Le résultat net de l'ensemble consolidé s'établit à -205 ME (-30 ME au 1er semestre 2018).

Dans un contexte persistant d'attaques spéculatives et massives dont les titres du Groupe font l'objet, les sociétés Euris, Finatis, Foncière Euris, Rallye et ses filiales Cobivia, HMB et Alpétrol ont demandé et obtenu, par jugements du 23 mai 2019 et du 17 juin 2019, l'ouverture de procédures de sauvegarde pour une période de 6 mois (renouvelable). Le Tribunal de commerce de Paris a désigné Maître Hélène Bourbouloux et Maître Frédéric Abitbol en qualité d'administrateurs judiciaires.

Les jugements ouvrant les procédures de sauvegarde ont suspendu le paiement des dettes antérieures, y compris le paiement du dividende de 2 euros par action, soit un montant global de 11,3 ME au titre de l'exercice 2018. Ils empêchent également les créanciers de réaliser leurs sûretés.

Les procédures de sauvegarde, qui peuvent durer jusqu'à 18 mois, doivent permettre l'adoption par le Tribunal de plans de réaménagement de la dette.

La DFN consolidée de Finatis s'élève à 7,899 MdsE au 30 juin, dont 2,925 MdsE de DFN au niveau du périmètre holding de Rallye au 30 juin 2019, 192 ME pour la DFN de Foncière Euris et 130 ME pour la DFN de Finatis.

Certaines dettes contractées par les sociétés du périmètre holding de Rallye, Foncière Euris et Finatis font l'objet de garanties qui prennent notamment la forme de nantissements sur des titres Casino pour Rallye, sur des titres Rallye pour Foncière Euris et sur des titres Foncière Euris pour Finatis ; le nombre de titres nantis, avant l'entrée en sauvegarde, étant corrélé à l'évolution des cours de bourse des actions.

La société Finatis rappelle n'avoir conclu aucun financement structuré.

Dans ce contexte et dans l'attente d'approbation du plan de sauvegarde, le Conseil d'administration de Finatis proposera à l'Assemblée générale de 2020 de ne pas verser de dividende en 2020 au titre de l'exercice 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.