Fnac Darty bondit avec le retour du dividende

Fnac Darty bondit avec le retour du dividende
fnac

Boursier.com, publié le mercredi 24 février 2021 à 09h27

Fnac Darty bondit de 8% à 50,8 euros en début de séance, les investisseurs appréciant le retour du dividende ainsi que la nouvelle feuille de route de "l'agitateur culturel". Le groupe, dont le résultat opérationnel courant a atteint 215 ME l'an passé pour un chiffre d'affaires en hausse de 0,6% (en données comparables) à 7,49 milliards d'euros, va proposer le versement d'un dividende de 1 euro par action.

Fnac Darty bondit de 8% à 50,8 euros en début de séance, les investisseurs appréciant le retour du dividende ainsi que la nouvelle feuille de route de "l'agitateur culturel". Le groupe, dont le résultat opérationnel courant a atteint 215 ME l'an passé pour un chiffre d'affaires en hausse de 0,6% (en données comparables) à 7,49 milliards d'euros, va proposer le versement d'un dividende de 1 euro par action.

Très attendu, le nouveau plan stratégique 'Everyday' a donc été dévoilé. Ce nouveau plan prend s'appuie sur la performance du modèle omnicanal, renforcé par le précédent plan stratégique 'Confiance+' et éprouvé par la crise liée à la Covid. Fnac Darty vise à faire croître son chiffre d'affaires, qui viendra principalement d'une accélération de la croissance des ventes en ligne et de la poursuite des opportunités de développement sur les marchés porteurs, et à augmenter sa marge brute principalement grâce au modèle de vente par abonnement des services, fortement générateur de marge, qui permettra de plus que compenser les effets dilutifs induits du mix produits/services vendus en ligne moins favorable et du développement de la franchise.

Aussi, les différents leviers stratégiques du plan Everyday mis en place par le Groupe ont pour finalité d'accroître la génération récurrente de cash avec les objectifs suivants : un cash-flow libre opérationnel cumulé d'environ 500 ME sur la période 2021-2023 ; un cash-flow libre opérationnel d'au moins 240 ME en rythme annuel à partir de 2025. Ainsi sur la période 2020-2023, le Groupe devrait générer près de 700 ME de cash-flow libre opérationnel cumulé, dans une période incluant 2 années impactées par la crise de la Covid.

Bryan Garnier explique que les attentes des investisseurs à l'égard de ce nouveau plan n'étaient pas très élevées. Le fait que la société vise à générer un FCF élevé et qu'elle envisage de mettre en place une politique de retour aux actionnaires n'est pas nouveau. Si l'ampleur de la politique de retour aux actionnaires peut surprendre positivement, le broker reste plus prudent à court terme. La mise en oeuvre de la nouvelle approche prendra du temps avant de se concrétiser réellement, tant pour la direction (qui a l'habitude d'avoir une approche très prudente et qui ne devrait pas tirer pleinement parti de son bilan et certainement pas dès 2022 pour restituer des liquidités aux actionnaires), que pour certains investisseurs qui ne sont pas encore actionnaires de Fnac Darty. Au global, l'analyste pense que le groupe aura besoin de plus de temps pour convaincre pleinement les investisseurs, notamment en proposant un rendement du dividende qui va au-delà des 2 à 3% qu'implique le dividende annoncé pour 2021 et 2022. BG est à 'vendre' sur le titre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.