Focus Home Interactive : Cédric Lagarrigue démissionne ; Jürgen Goeldner lui succède

Focus Home Interactive : Cédric Lagarrigue démissionne ; Jürgen Goeldner lui succède©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 10 avril 2018 à 20h05

L'éditeur de jeux vidéo Focus Home Interactive annonce un changement de gouvernance. Cédric Lagarrigue, actuel Président du directoire, a fait savoir qu'il démissionnait de son mandat de membre du Directoire.

Le Conseil de Surveillance a pris acte de cette démission et remercie Cédric Lagarrigue de la qualité de sa contribution à la société.

Cédric Lagarrigue explique : Après plus de 20 années consacrées au développement de Focus, j'ai pris la décision de démissionner de mon mandat de président et membre du directoire. Je tenais à remercier chaleureusement tous ceux, collaborateurs, studios et partenaires, qui m'ont accompagné au cours de plus de 20 années professionnelles extraordinaires. Succès après succès, Focus a grandi et est devenu l'acteur reconnu qu'il est aujourd'hui sur le marché du jeu vidéo international. L'année 2018 devrait confirmer la forte croissance de la société avec des projets à venir qui sont les plus beaux de son histoire. J'ai par ailleurs une grande confiance dans le management actuel de Focus et tous les talents de la société qui sauront garder le cap sur la performance et l'excellence.

En remplacement de Cédric Lagarrigue, le Conseil de Surveillance a nommé Jürgen Goeldner, actuellement membre du Conseil de Surveillance, comme Président du directoire.

Jürgen Goeldner dispose d'une longue expérience dans le monde du jeu vidéo. Il a été le fondateur de Rushware GmbH en Allemagne, plus tard Funsoft Group, revendu en 1997 à THQ, puis fondateur en 2001 de Mobile Scope vendu en 2005. Il a été COO chez Eidos et coordinateur de la fusion lors de l'acquisition de Square Enix. En 2009, il a été Chairman de Chillingo éditeur de Angry Birds, vendu à Electronic Arts en 2010. Actuellement, Jürgen siège en tant que membre du conseil ou conseiller de plusieurs entreprises dans l'industrie du jeu vidéo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.