Foncière des Régions veut fusionner avec Beni Stabili

Foncière des Régions veut fusionner avec Beni Stabili©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 20 avril 2018 à 11h02

Foncière des Régions veut fusionner avec sa filiale italienne, Beni Stabili. Elle a proposé un projet de fusion sur la base d'une parité de 8,5 actions Foncière des Régions pour 1.000 actions Beni Stabili (post détachement des dividendes 2017). Le projet reste notamment soumis à l'approbation du comité des administrateurs indépendants de Beni Stabili dans le cadre de la procédure d'approbation des transactions entre parties liées, puis à l'approbation des conseils d'administration suivie de celle des assemblées générales extraordinaires des deux sociétés. Selon l'avancement des discussions, entre Foncière des Régions et Beni Stabili, la fusion pourrait être réalisée d'ici la fin d'année 2018.

Compte tenu des termes envisagés et des synergies déjà estimées, pour environ 5 ME, le projet de fusion aurait un impact légèrement positif, de l'ordre de +1%, sur l'Epra Earnings et l'ANR par action du groupe. La solidité de la structure financière de Foncière des Régions serait également conservée.

"Cette fusion constituerait une étape majeure dans la simplification de l'organisation du groupe et permettrait d'accentuer les liens entre ses différents métiers", affirme la FDR, qui ajoute, "au-delà de la simplification, cette opération marquerait une nouvelle étape dans le développement de Foncière des Régions en Europe. Afin d'incarner pleinement sa dimension européenne et de réunir ses équipes sous une bannière commune, Foncière des Régions changera de nom d'ici à l'été et déploiera sa nouvelle marque dans les différents pays où elle est présente".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.