Foncières : la perspective d'un nouveau confinement pèse lourd

Foncières : la perspective d'un nouveau confinement pèse lourd©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 22 janvier 2021 à 12h37

La perspective d'un possible troisième confinement en France, courant février, continue de peser sur le secteur des foncières en bourse de Paris, avec un nouveau repli d'Icade (-1,2% à 57,85 euros) et de Klepierre (-2% à 16,58 euros). La Deutsche Bank est pourtant repassée à l'achat sur Icade en visant un cours de 74 euros, alors que le groupe a procédé dernièrement à une émission obligataire de 600 millions d'euros, de maturité 10 ans, assortie d'un coupon annuel de 0,625%, soit un plus bas pour Icade en matière de coût de financement à 10 ans. Avec cette opération, Icade poursuit la gestion dynamique de son bilan en visant notamment à optimiser le coût moyen de la dette, tout en allongeant sa maturité...

La perspective d'un possible troisième confinement en France, courant février, continue de peser sur le secteur des foncières en bourse de Paris, avec un nouveau repli d'Icade (-1,2% à 57,85 euros) et de Klepierre (-2% à 16,58 euros). La Deutsche Bank est pourtant repassée à l'achat sur Icade en visant un cours de 74 euros, alors que le groupe a procédé dernièrement à une émission obligataire de 600 millions d'euros, de maturité 10 ans, assortie d'un coupon annuel de 0,625%, soit un plus bas pour Icade en matière de coût de financement à 10 ans. Avec cette opération, Icade poursuit la gestion dynamique de son bilan en visant notamment à optimiser le coût moyen de la dette, tout en allongeant sa maturité...

Klépierre abandonne donc de son côté 2%. Le flux vendeur sur le spécialiste de l'immobilier commercial est à rapprocher aussi d'une double dégradation récente d'analyste. Bank of America a en effet abaissé sa recommandation sur le dossier à 'sous-performer', tandis que Kempen est passé d''achat' à 'neutre' malgré une cible rehaussée à 18,6 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.