Fountaine Pajot : vents porteurs au 1er semestre

Fountaine Pajot : vents porteurs au 1er semestre
Ipanema 58

Boursier.com, publié le lundi 21 juin 2021 à 20h23

Le 1er semestre de l'exercice 2020-2021 reste marqué par un contexte de crise sanitaire sans précédent chez Fountaine Pajot. Néanmoins, le groupe a démontré son agilité et sa capacité d'adaptation rapide limitant la baisse des ventes à 11,3% (-9,2% à périmètre comparable) pour un chiffre d'affaires de 84,8 millions d'euros au 28 février 2021. Les derniers lancements, tant sur le segment du catamaran (Elba 45, Alegria 67) que sur le segment du monocoque (Dufour 530) ont porté l'activité du Groupe sur cette période.

Le 1er semestre de l'exercice 2020-2021 reste marqué par un contexte de crise sanitaire sans précédent chez Fountaine Pajot. Néanmoins, le groupe a démontré son agilité et sa capacité d'adaptation rapide limitant la baisse des ventes à 11,3% (-9,2% à périmètre comparable) pour un chiffre d'affaires de 84,8 millions d'euros au 28 février 2021. Les derniers lancements, tant sur le segment du catamaran (Elba 45, Alegria 67) que sur le segment du monocoque (Dufour 530) ont porté l'activité du Groupe sur cette période.

L'Excédent Brut d'Exploitation du 1er semestre 2020/21 ressort à 13,2 ME (12,1 ME un an auparavant), soit un taux de marge opérationnelle en hausse à 15,5% du chiffre d'affaires. Le résultat d'exploitation s'établit à 8,2 ME.

Des éléments exceptionnels (dépréciation des titres de participation dans Dream Yacht Charter), sans effet cash, ont impacté le résultat net part du Groupe du 1er semestre 2020-2021. Il s'établit à 536 kE (+3,6 ME un an plus tôt).

Solide structure financière

Fountaine Pajot présente au 28 février 2021 un cash-flow d'exploitation positif à 9 ME et une variation du Besoin en Fonds de Roulement favorable à 25,1 ME compte tenu du bon niveau d'acomptes reçus sur commandes générant une trésorerie d'exploitation positive de 34,1 ME. L'augmentation des stocks anticipe les commandes à livrer sur la deuxième partie de l'exercice.
Le rythme des investissements est soutenu sur la période et s'élève à 5,1 ME. Il a porté, en plus du réaménagement d'une partie des ateliers, sur les nouveautés avec le Samana 59 et l'Isla 40 dans la gamme des catamarans à voile, le MY4S, dans la gamme Motor Yachts, et les D470 et D61, deux nouveaux monocoques. Ainsi, à fin février 2021, le Groupe Fountaine Pajot affiche une structure financière renforcée lui permettant de poursuivre sereinement son développement créateur de valeur.

Perspectives 2020-2021 favorables

Malgré l'annulation de la quasi-totalité des salons nautiques, le Groupe Fountaine Pajot est resté très actif commercialement avec la mise en place d'évènements privés, le renforcement des actions de marketing web et une présence soutenue auprès des distributeurs. La reprise récente de l'activité économique au niveau mondial provoque néanmoins des difficultés d'approvisionnements, auxquelles le Groupe Fountaine Pajot s'adapte de manière permanente.

"La dynamique commerciale constatée sur cette première partie de l'exercice et le bon niveau du carnet de commandes permettent d'anticiper une reprise de la croissance des ventes à 2 chiffres dès cet exercice (clôture le 31 août 2021), de bénéficier d'une bonne visibilité commerciale pour le prochain exercice, très largement couvert par le portefeuille de commandes, et d'envisager une nouvelle phase de recrutements", indique le groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.