Gascogne : déclin de la rentabilité

Gascogne : déclin de la rentabilité©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 25 octobre 2019 à 17h53

Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2019 de Gascogne s'élève à 204,1 ME, en retrait de 1,5% par rapport au 1er semestre 2018. Le chiffre d'affaires de la Division Bois (15% du chiffre d'affaires) est en retrait de 11,5%. Le chiffre d'affaires de la Division Emballage (85% du chiffre d'affaires) est stable, la croissance des activités Sacs et Flexible compensant le recul de l'activité Papier.

L'Ebitda passe de 13,3 ME à 11 ME. Cette évolution est principalement due à la baisse sensible de la contribution de la division Papier (-4,9 ME), qui n'a pu être compensée qu'en partie par les autres activités de la Division Emballage. L'Ebitda du 1er semestre intègre un impact de +0,7 ME en conséquence de la 1ère application de la norme IFRS 16 - contrats de location. Le résultat opérationnel courant passe de 7,2 à 4,5 ME, sous l'effet d'une augmentation mécanique des amortissements en lien avec les investissements importants menés. Enfin, le résultat net consolidé semestriel s'établit à 2,8 ME, contre 5 ME un an plus tôt.

La variation de trésorerie sur le 1er semestre est positive à 6,1 ME. L'endettement net progresse de 13,8 ME en raison de l'exécution du plan triennal d'investissement de 2017 et de la 1ère application de la norme IFRS 16 - contrats de location ayant un impact de 4,6 ME. Par ailleurs, l'un des deux covenants bancaires n'ayant pas été respecté au 30 juin 2019, le groupe a obtenu auprès des banques un waiver (renonciation formelle à l'exigibilité immédiate) en date du 23 octobre 2019. Ces dernières renouvellent ainsi leur confiance dans les perspectives du groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.