Gascogne : le bénéfice consolidé croît de 15% en 2018

Gascogne : le bénéfice consolidé croît de 15% en 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 28 mars 2019 à 20h12

Le chiffre d'affaires de Gascogne est en léger recul de -1% à 402 millions d'euros en 2018, la progression de la Division Emballage (+3 ME) ne compense qu'en partie la baisse d'activité de la Division Bois (-7,5 ME).

L'Ebitda progresse légèrement de 27,5 à 28 ME. Le Groupe poursuit la baisse de ses charges opérationnelles ce qui lui a permis d'absorber la hausse du coût des matières premières et de l'énergie.

Le résultat opérationnel courant diminue de 1,3 ME principalement en raison de l'augmentation mécanique des amortissements du fait des investissements importants réalisés depuis 5 ans. Le résultat opérationnel s'établit à 10 ME et intègre une provision pour impairment de 5 ME sur les actifs de la Division Bois, comptabilisée en autres produits et charges opérationnels.

Le résultat financier s'élève à -3,7 ME. L'impôt sur les sociétés s'élève à +3 ME en 2018 (-0,5 ME en 2017), dû notamment à l'activation de reports déficitaires sur des filiales étrangères.

Le résultat net de l'ensemble consolidé progresse, passant de 8,2 ME en 2017 à 9,4 ME en 2018, soit +15%.

Structure financière

La variation de trésorerie est négative à -10,9 ME en 2018 compte tenu de la remontée des stocks de produits finis pour 9 ME qui retrouvent un niveau normatif et d'un niveau d'investissement élevé.

Le flux de financement comprend l'augmentation de capital de 9,8 ME et le remboursement de l'avance en compte courant faite par Attis 2 fin 2017 pour un montant de 7,2 ME, soit un solde net positif de 2,7 ME.

En 2018, la structure financière s'est encore renforcée. L'endettement net est contenu à un peu plus de 100 ME, les capitaux propres progressent de plus de 18 ME pour atteindre 126,2 ME grâce au résultat 2018 (9,4 ME) et à l'augmentation de capital (9,8 ME).

En terme de liquidité, le Groupe dispose de marges de manoeuvre confortables pour financer la poursuite de son programme d'investissement des deux prochaines années (70 ME) : une trésorerie de 11,5 ME et des lignes de crédit issues du refinancement signé fin 2017 non encore tirées pour 50 ME.

"La société dispose désormais de fonds propres renforcés pour accompagner le crédit de 110 ME signé fin décembre 2017, qui permet de financer l'ambitieux programme d'investissement 2018-2020 dont l'objectif est de renforcer l'outil industriel. Grâce à ces nouveaux financements, le montant total des investissements sur la période 2014-2020 sera porté à 200 ME, dont 70 ME encore à réaliser", commente le Conseil d'Administration de Groupe Gascogne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.