Gascogne reste bénéficiaire au 1er semestre

Gascogne reste bénéficiaire au 1er semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 septembre 2020 à 18h35

Le chiffre d'affaires de Gascogne au 1er semestre est en recul de -10,5% à 182,7 millions d'euros, dont -6,6% au 1er trimestre et -14,5% au 2e trimestre. Le chiffre d'affaires de la Division Bois (10% du chiffre d'affaires consolidé) est en retrait de -36% très fortement impacté par la fermeture des magasins de bricolage et l'arrêt des chantiers de construction pendant plusieurs semaines à partir de mi-mars. Le chiffre d'affaires de la Division Emballage (90% du chiffre d'affaires consolidé) est en baisse de seulement -6,2%.

L'Ebtida progresse de 3,1 ME (soit près de 30%) de 11 à 14,1 ME. Le résultat opérationnel courant progresse de 1,9 ME en raison de l'augmentation de l'Ebitda, minorée principalement par l'augmentation des amortissements liée à la mise en service des nouvelles turbines de production d'électricité de la papeterie de Mimizan fin 2019.

Le résultat opérationnel s'établit à 2,6 ME, en recul de -47% par rapport au 1er semestre 2019, compte tenu de la provision comptabilisée en charges non courantes au titre du Plan de Sauvegarde de l'Emploi du site de Castets.
 
Le résultat financier est stable à -2,2 ME. Le résultat net de l'ensemble consolidé s'établit à 0,4 ME (2,8 ME au 1er semestre 2019).

Situation financière

Les flux opérationnels augmentent de +8,7 ME, à 15,3 ME, grâce à la progression de l'Ebitda et une diminution du BFR sur le 1er semestre 2020. Ces flux couvrent largement les flux d'investissement de 7,6 ME, les investissements du semestre ayant été limités par la période de confinement.

Les flux de financement s'élèvent à 33,3 ME comprenant le tirage du solde de la ligne de crédit capex, le tirage du crédit revolving et la mise en place du Prêt Garanti par l'Etat, le Groupe ayant choisi de renforcer sa trésorerie dans ce contexte incertain. Avec le report de l'échéance semestrielle du crédit syndiqué, les remboursements ont été limités. La variation de trésorerie est positive à +41 ME, et la trésorerie disponible au 30 juin 2020 s'élève à 57,7 ME. L'endettement net diminue légèrement sur le semestre.

Perspectives

L'activité commerciale reste correcte sur le 3e trimestre, sans toutefois être revenue au niveau d'avant la crise sanitaire. Cependant la visibilité est limitée et variable en terme de carnet de commandes suivant les activités.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.