Gaumont : finalement pas si mal le film du 1er semestre !

Gaumont : finalement pas si mal le film du 1er semestre !©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 septembre 2020 à 22h08

Au 1er semestre, Gaumont produit un chiffre d'affaires consolidé de 69,9 millions d'euros (47,4 ME au 30 juin 2019).

Le chiffre d'affaires issu de la distribution des films dans les salles françaises s'élève à 3,1 ME au 30 juin (7,4 ME au 30 juin 2019). Le chiffre d'affaires lié à la distribution en vidéo et en vidéo à la demande en France s'élève à 4 ME (4,2 ME au 30 juin 2019). La vente de vidéo physiques a été perturbée par la fermeture des points de vente pendant le confinement. Celui-ci a eu en revanche un effet favorable sur l'exploitation en vidéo à la demande de titres de patrimoine et de films sortis en salles en 2019. Le chiffre d'affaires lié aux ventes de droits de diffusion aux chaînes de télévision françaises s'élève à 21,2 ME (9,9 ME au 30 juin 2019). Les chaînes françaises ont augmenté leurs diffusions de films de cinéma pendant le confinement ce qui a profité aux films du catalogue de Gaumont. Le chiffre d'affaires lié aux ventes de films hors de France s'élève à 7,6 ME au 30 juin 2020 (10,6 au 30 juin 2019). Le confinement mondial a eu pour conséquence la suspension des sorties en salles, l'annulation des marchés internationaux et pour effet la diminution des ventes de nouveautés à l'export.

Le résultat consolidé part du Groupe de Gaumont se solde par une perte de -5,9 ME au 30 juin (-18,1 ME au 30 juin 2019), soit une amélioration de 67%.

Situation financière

Les effets de la crise sanitaire ont été analysés et aucun indice de dégradation de la valeur des actifs du groupe n'a été identifié... Gaumont présente une trésorerie nette de 10,6 ME au 30 juin contre un endettement financier net de 30,4 ME au 31 décembre 2019. Cette position comprend principalement 130,4 ME de trésorerie positive, 60,0 ME d'emprunt obligataire et 51,4 ME de crédits auto-liquidatifs, assis sur les recettes des séries américaines.

L'interruption des tournages en raison de la crise sanitaire, en particulier celui de Narcos Mexico Saison 3, a entraîné une baisse des investissements de la période de l'ordre de 20 ME. Ces investissements se reporteront sur les périodes suivantes au rythme de la reprise d'activité.

En mars 2020, Pathé a procédé au paiement anticipé de la dernière échéance de 63,3 ME de règlement du prix d'acquisition des parts dans Les Cinémas Gaumont Pathé, due au 30 juin 2020.

Perspectives

Les perspectives de sorties de films en salles et de livraisons d'oeuvres en 2020 ont évolué du fait de la fermeture au public des salles de cinéma en France au printemps 2020, de la suspension temporaire des tournages et du délai de mise en place des dispositifs de travail à distance pour la production d'oeuvres d'animation.

Quatre films dont la sortie en salles était initialement prévue en 2020 sont désormais programmés en 2021. La livraison initialement prévue en 2020 de cinq séries de fiction et d'une série d'animation jeunesse est reportée à 2021. Ce programme reste toutefois soumis aux aléas liés à l'évolution de l'épidémie au cours des mois à venir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.