Gaussin : la crise sanitaire complique le semestre

Gaussin : la crise sanitaire complique le semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 29 octobre 2020 à 19h54

Le Groupe Gaussin a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 3,02 millions d'euros au cours du 1er semestre 2020 (2,2 ME au 30 juin 2019), soit une augmentation de +35%.

L'impact de la crise du covid-19 est majeur sur l'activité au 1er semestre. Entre la mi-mars et la mi-mai, le chômage partiel, mis en place pour protéger la santé des collaborateurs, a fortement perturbé les prévisions de production du Groupe. Dès le déconfinement, toutefois, Gaussin a su se relever à travers une reprise en main très dynamique de l'activité, visant à rattraper autant que possible le temps perdu au printemps. Par ailleurs, le Groupe a su anticiper de prochaines crises en diversifiant ses sources d'approvisionnement et de production, avec des sites au Qatar et à Dubaï.

Au 30 juin 2019, le groupe avait constaté une licence de 11,5 ME. Au 30 juin 2020, le groupe n'a pas constaté de licence dans ses comptes. La licence signée avec Al Attiya Motors le 16 juillet 2020 est comptabilisée au second semestre 2020 (20 ME).

L'Ebitda s'élève à -5,7 ME (+8,02 ME au 1er semestre 20219). La baisse de l'Ebitda au 1er semestre 2020 en comparaison du 1er semestre 2019 s'explique par l'absence de revenus de licence et par l'impact de la crise sanitaire.

Le résultat d'exploitation s'élève à -6,95 ME (+9,15 ME au 1er semestre 2019). Le résultat net des sociétés intégrées avant impôts ressort à -7 ME contre +7,4 ME au 30 juin 2019. Le résultat net s'établit à -7,6 ME contre un bénéfice de +6,8 ME au 30 juin 2019.

La trésorerie atteint 18 ME au 16 octobre et 8 ME au 30 juin. L'endettement et les emprunts du Groupe ont augmenté de 5,3 ME au 30 juin. Les capitaux propres diminuent de 6,4 ME et s'élèvent à 7,2 ME au 30 juin.

Perspectives

Le carnet de commandes, hors redevances sur les ventes futures (royalties) au 30 septembre 2020 s'élève à 91 ME (40,5 ME au 31 décembre 2019) en intégrant celui de Métalliance. Le Groupe a engrangé plus de 63 ME (hors options) de nouvelles commandes depuis le 31 décembre 2019.

Gaussin considère avoir rempli son objectif, annoncé en 2019, de changer de dimension en 2020, au vu du rachat de Métalliance, de la création de sa joint-venture au Qatar, du lancement de ses véhicules à hydrogène et, plus largement, de l'actualité très riche qui a marqué le Groupe ces derniers mois. Son nouveau statut, qui renforce encore sa crédibilité en France et à l'international, devrait favoriser la concrétisation de nouvelles perspectives à venir.

Quel impact de l'épidémie de Covid-19 ?

Depuis le début de l'année 2020, l'épidémie liée Covid-19 n'a eu de cesse de remettre en question un grand nombre d'activités commerciales et industrielles, en France et partout dans le monde. En octobre 2020, la crise sanitaire semble de nouveau repartir à la hausse en France et la situation reste plus que jamais incertaine.

Le Groupe Gaussin reste pleinement engagé dans la gestion de cette crise avec pour priorité absolue, la santé de ses salariés, sous-traitants et clients. Il s'attache également à réduire les conséquences de l'épidémie sur son activité et ses résultats. Dans la mesure du possible et dans le respect total des normes sanitaires, le Groupe entend assurer la continuité de son activité, même en cas de crise prolongée, en maintenant dans la mesure du possible la production et en gérant au mieux son carnet de commandes. A ce jour, aucune commande client n'a été reportée ou annulée.

Malgré les tensions ressenties sur le 1er semestre sur la chaîne d'approvisionnement, les processus Achats et Engineering mis en place par le Groupe doivent permettre de limiter l'impact logistique du Covid-19 et honorer le reste de son carnet de commandes 2020. Les services Achat et Qualité sont entièrement mobilisés au respect des délais de réception prévue des fournisseurs par un suivi renforcé durant cette période sensible. Par ailleurs, la conception historique en "skateboard" et "agnostique" des véhicules Gaussin permet une interchangeabilité et un remplacement rapide d'architecture d'un sous-ensemble contenant un composant majeur en rupture de stock potentielle tel qu'un moteur/variateur/batterie par un autre sous-ensemble composé de composants disponibles.

Si l'incertitude liée à la situation sanitaire doit être rappelée, le Groupe constate malgré tout la résilience dont a fait preuve son activité jusqu'à présent. Le confinement, qui a favorisé la croissance du e-commerce, peut même apparaître comme un accélérateur de la demande des véhicules de transport et logistique Gaussin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.