GEA : recul des résultats annuels, comme prévu

GEA : recul des résultats annuels, comme prévu©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 janvier 2018 à 18h07

Sous l'effet de l'érosion de ses revenus - la production a reculé de 16,3% par rapport à 2015-2016 -, GEA fait état de résultats dégradés au titre de l'exercice 2016-2017.

La marge brute diminue de 10,7% à 26,80 ME. Le taux de marge brute, quant à elle, progresse en raison, notamment, de l'augmentation de la part relative des services et de l'accroissement de l'activité maintenance.

Maîtrise des coûts

En dépit d'une relativement bonne maîtrise de ses coûts ayant permis de maintenir le taux de marge d'exploitation à 18%, le résultat d'exploitation s'inscrit également en retrait (-11,5%).

Le résultat net s'établit à 6,2 ME contre 6,89 ME sur l'exercice précédent. La structure financière s'en trouve renforcée avec 76,23 ME de fonds propres au 30 septembre, une absence totale d'endettement et une trésorerie nette de 74 ME contre 68,28 ME un an auparavant. Un dividende inchangé (2,1 euros) sera proposé.

Après le point bas de 42,7 ME enregistré au 30 septembre 2016 en raison de retards au niveau de plusieurs consultations internationales, le carnet de commandes fermes s'élevait un an plus tard à 50,5 ME.

Bon premier trimestre

Le chiffre d'affaires brut (non retraité des produits constatés d'avance) du premier trimestre de l'exercice en cours ressort en forte hausse (+84 %) à 14,66 ME contre 7,94 ME un an auparavant.

Le chiffre d'affaires de l'ensemble de l'exercice ne saurait cependant être extrapolé à partir de ce niveau de facturation non récurent qui résulte du dénouement simultané de plusieurs contrats, en particulier à l'international.

La société entend ainsi poursuivre sa politique prudente de distribution visant à assurer son indépendance financière afin de lui permettre de poursuivre ses développements commerciaux, techniques ou stratégiques (effort sur les prix, investissements, prise de risques financiers sur certaines zones géographiques, etc.) et de faire face aux difficultés pouvant résulter d'un niveau d'activité incertain au cours des prochaines années.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU