Gecina : nouveaux avis

Gecina : nouveaux avis
Le logo et la signature de Gecina

Boursier.com, publié le vendredi 21 février 2020 à 14h01

Gecina recule de 0,15% ce vendredi à 181,50 euros, alors que les avis de brokers se multiplient dans la foulée des comptes du groupe. Parmi les dernières notes, le britannique Barclays a porté son objectif de cours de 155 à 175 euros en restant à 'pondération en ligne' sur le dossier et la Deutsche Bank a revalorisé le titre de 130 à 160 euros... Les revenus locatifs bruts sont ressortis à 673,5 millions d'euros en 2019, en hausse modérée de +1,8%, traduisant principalement les effets des livraisons du pipeline de projets de développement compensant ceux des cessions.
La performance à périmètre constant révèle une amélioration par rapport aux précédents trimestres, et atteint maintenant une hausse de +2,4%, marquant une surperformance notable au-delà de l'indexation, provenant en partie d'une réversion locative positive. La croissance à périmètre courant, comme celle à périmètre constant, a montré des améliorations séquentielles au fil des publications en 2019.

Le résultat récurrent net part du Groupe s'est inscrit en hausse de +0,2% à 438,2 ME (+0,3% par action) en dépit du fort volume de cessions réalisées en 2018 et 2019 (1,3 MdE en 2018 et 0,9 MdE en 2019), ainsi que des pertes temporaires de revenus locatifs provenant d'immeubles à fort potentiel libérés en vue de leur mise en restructuration.
Retraité des cessions non stratégiques issues du périmètre d'Eurosic, ce taux ressort en hausse de +5,7% par action, soit au-delà des attentes initiales du Groupe qui attendait une hausse sur ce périmètre de plus de +3%.

Gecina estime que : "L'évolution du taux de croissance du Résultat Récurrent net part du Groupe au cours des trimestres en 2019 montre la montée en puissance des livraisons d'immeubles issus du pipeline de projets". Pour mémoire, le RRN s'inscrivait en baisse de -5% au 1er semestre 2019.

1,2 MdE d'actifs cédés ou sous promesse en 2019

Avec la rotation du patrimoine, la variation nette des loyers est de -42 ME. Cette variation traduit les effets de la rotation du patrimoine réalisée en 2018 et 2019 (soit 2,2 MdsE cédés sur 2 ans et 359 ME d'acquisitions sur la même période). Plus de la moitié de cette variation provient de la cession du portefeuille d'immeubles situés en dehors de la Région parisienne et provenant du périmètre d'Eurosic, le reste des cessions étant constitué d'actifs hôteliers, d'entrepôts logistiques et d'immeubles de bureaux matures ou situés en dehors des zones de prédilection de Gecina. Sur ces 2 dernières années Gecina a finalisé l'acquisition de 2 immeubles à Neuilly.

Depuis le début de l'année 2019, Gecina a cédé ou sécurisé la vente de près de 1,2 MdE d'actifs avec une prime moyenne de l'ordre de +12% sur les dernières valeurs à fin 2018, et un taux de privation de l'ordre de 3,5%.
893 ME ont d'ores et déjà été finalisées, et 305 ME sous promesses devant être finalisées à court terme.
La marge locative s'établit à 91,9%, en légère amélioration par rapport à fin 2018 (+0,2pt).

Gestion de bilan

Gecina a été particulièrement active sur la gestion de son bilan, augmentant la maturité moyenne de sa dette à 7,5 années (7,3 années à fin 2018), avec un coût moyen de la dette en légère baisse à 1% (et 1,4% y compris lignes de crédit non tirées). A la fin 2019, le LTV de Gecina, s'élevait à 34% droits inclus (36% hors droits), soit une baisse de -220 pb sur un an (-240 pb hors droits), renforçant ainsi la solidité des notations des agences de rating (S&P: A-, Moody's: A3).f

L'ANR EPRA (bloc) dilué est ressorti à 175,8 euros par action, en hausse de près de +9% sur 1 an. L'ANR EPRA (lot) dilué ressort à 182,4 euros par action, en hausse de près de +9% sur 1 an en considérant les valeurs par unités du portefeuille résidentiel. L'ANR dilué triple net EPRA (bloc) ressort à 172,3 euros par action, soit en hausse de plus de +7% par rapport à fin 2018.

Dividende proposé au titre de 2019

Il sera proposé à l'Assemblée Générale de décider une distribution de 5,60 euros par action au titre de l'exercice 2019. La mise en paiement du dividende 2019 se traduira par le versement le 6 mars d'un acompte en numéraire de 2,80 euros, et par le paiement du solde en numéraire également de 2,80 euros, le 3 juillet.

Perspectives

Gecina a réalisé en 2019 ou sécurisé à fin décembre, la cession d'actifs pour un volume de près de 1,2 MdE. L'impact de ces cessions sur le Résultat Récurrent Net du Groupe par action devrait être limité, puisque celui-ci n'est attendu en baisse que de -2,5% en 2020, soit +2% retraité de l'effet de ce volume de cessions.
Cette performance sera revue à la hausse ou à la baisse en fonction de la rotation éventuelle du patrimoine en 2020.
Conformément à la stratégie de Gecina qui s'articule autour d'une approche par le rendement global, l'exercice 2020 sera marqué par les effets d'une stratégie visant à optimiser l'extraction de valeur par le pipeline et la rotation de son portefeuille.

A plus long terme, le pipeline de projets de développement engagés ou devant l'être prochainement devrait générer des revenus locatifs nets supplémentaires de l'ordre de 130 ME à 140 ME par rapport au revenus locatifs publiés à fin 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.