General Electric n'est pas sorti de l'auberge

General Electric n'est pas sorti de l'auberge
General Electric

Boursier.com, publié le mardi 22 mai 2018 à 15h02

General Electric considère sans doute sérieusement une réduction supplémentaire de son dividende, estime JP Morgan, cité ce jour par CNBC. Le spécialiste de JP Morgan Chase, Stephen Tusa, affirme qu'une compagnie de la taille de GE et de sa complexité se doit en effet de considérer une telle éventualité, ou bien une approche plus agressive destinée à renforcer sa base de capital. Le broker juge que même après la fusion des activités transport, GE aura besoin de pratiquement 32 Mds$ de capitaux pour atteindre un levier de 2,5x.

JP Morgan est extrêmement prudent sur la valeur, avec un conseil à 'sous-pondérer' et un objectif de cours à 12 mois de 11$, matérialisant un potentiel de baisse de 27%.

General Electric avait confirmé hier la fusion de son activité transport avec l'équipementier ferroviaire US Wabtec. L'opération est valorisée un peu plus de 11 milliards de dollars. A l'issue de la transaction, les actionnaires actuels du conglomérat GE possèderaient plus de 50% du nouvel ensemble, contre 49,9% pour les actionnaires de Wabtec.

Dans le cadre de l'opération, GE recevra 2,9 milliards de dollars en cash de Westinghouse Air Brake Technologies Corp. (Wabtec). Le groupe de transport créé affichera des revenus de 8 milliards de dollars. Les deux compagnies affirment que l'opération permettra de générer plus de 6 milliards de dollars de cash flow libre cumulé sur la période allant de 2019 à 2022. Le 'deal' doit également générer un effet relutif de 15% sur le bpa cash durant la première année consécutive à sa finalisation. La transaction devrait être bouclée en début d'année prochaine.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.