GeNeuro conforté dans sa phase II avec GNbAC1

GeNeuro conforté dans sa phase II avec GNbAC1©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 12 juin 2017 à 07h36

La société genevoise GeNeuro a dévoilé des données appuyant le lien entre rétrovirus endogènes humains et le diabète de type 1. Elles ont été présentées lors des 77èmes sessions scientifiques de l'American Diabetes Association, organisées du 9 au 13 juin 2017. Les éléments présentés "confirment l'implication de la protéine pathogène HERV-Env dans le recrutement de cellules immunitaires à l'intérieur du pancréas de patients atteints d'un diabète de type 1 et de souris transgéniques, entraînant une réduction des taux d'insuline dans le sang", a expliqué le directeur des affaires scientifiques, Hervé Perron. GeNeuro est en phase II de développement clinique avec GNbAC1, son anticorps monoclonal humanisé conçu pour neutraliser cette protéine, à la fois dans la sclérose en plaques et dans le diabète de type 1. Le recrutement du dernier patient est prévu pour fin 2017 et les résultats de l'étude sont attendus au troisième trimestre 2018.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - GeNeuro conforté dans sa phase II avec GNbAC1
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]