GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l'étendent aux syndromes post-COVID

GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l'étendent aux syndromes post-COVID©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 juin 2021 à 07h30

GeNeuro et le CIRI (Centre International de Recherche en Infectiologie), à Lyon, France, un institut de recherche de premier plan mondial contre les maladies infectieuses, annoncent aujourd'hui la signature d'une extension de leur accord existant de collaboration et de recherche.

GeNeuro et le CIRI (Centre International de Recherche en Infectiologie), à Lyon, France, un institut de recherche de premier plan mondial contre les maladies infectieuses, annoncent aujourd'hui la signature d'une extension de leur accord existant de collaboration et de recherche.

"Nous sommes très enthousiastes à l'idée de poursuivre notre collaboration avec l'équipe de GeNeuro sur la COVID-19 et ses conséquences", déclare le Dr Branka Horvat, Directrice de l'équipe "Immunobiologie des Infections Virales" du Centre International de Recherche en Infectiologie - CIRI à Lyon. "Nos travaux ont déjà permis de montrer que l'exposition in-vitro au SARS-CoV-2 déclenchait l'expression de la protéine pathogène HERV-W ENV chez environ 20% des donneurs de sang, ce qui suggère une susceptibilité individuelle. Désormais, nous allons également nous concentrer sur le lien entre HERV-W ENV et les dommages neurologiques à long terme subis par un sous-ensemble significatif de patients atteints de la maladie COVID-19".

"Nous sommes très honorés de poursuivre notre partenariat de recherche avec le CIRI et de continuer à bénéficier de leur expertise de premier plan mondial dans la compréhension des conséquences des infections virales", déclare le Dr Hervé Perron, directeur scientifique de GeNeuro. "Nous avons déjà fait de grandes avancées ensemble, ainsi qu'avec nos partenaires internationaux, dans la compréhension de la relation entre le SARS-CoV-2 et HERV-W ENV, et cette focalisation élargie sur le post-COVID ouvrira de nouvelles voies pour comprendre et pouvoir traiter les millions de patients affectés".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.