GeNeuro : la position de trésorerie était de 20 ME au 31 mars

GeNeuro : la position de trésorerie était de 20 ME au 31 mars
Des tubes à essai dans le laboratoire de l'Institut de recherche sur le cancer de Sutton

Boursier.com, publié le mercredi 09 mai 2018 à 07h32

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1, fait le point sur ses activités et annonce aujourd'hui sa situation de trésorerie et ses revenus du premier trimestre 2018.

Sur les trois premiers mois de l'exercice 2018, GeNeuro a comptabilisé des produits opérationnels de 2,9 millions d'euros, en hausse de 84% par rapport à la même période de 2017. Ces produits opérationnels sont comptabilisés au titre des paiements d'étape déjà versés par son partenaire Servier dans le cadre des programmes d'essais cliniques en cours pour son candidat médicament le plus avancé, GNbAC11

La position de trésorerie était de 20 millions d'euros au 31 mars. La consommation de trésorerie issue des activités opérationnelles et d'investissement s'est élevée à 6,1 millions d'euros au premier trimestre 2018, contre 7,2 millions d'euros au premier trimestre 2017. Ce montant inclut notamment le paiement des créanciers ouverts à fin décembre 2017, totalisant 3,5 millions d'euros, ainsi que les frais liés à la finalisation de l'étude CHANGE-MS. La Société prévoit ainsi une consommation de trésorerie significativement inférieure dès le second semestre 2018.

Les résultats de Phase 2b sont jugés prometteurs dans la sclérose en plaques, montrant un fort impact sur trois marqueurs clés de la neuroprotection.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU