GeNeuro : situation de trésorerie de 15 ME pro forma

GeNeuro : situation de trésorerie de 15 ME pro forma©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 07 avril 2020 à 07h41

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements ciblant des facteurs clés dans la progression des maladies neurodégénératives et des maladies auto-immunes, annonce aujourd'hui ses résultats annuels pour l'exercice clos au 31 décembre 2019 et fait le point sur ses développements.

En 2019, l'achèvement des études de phase 2 avec temelimab dans la SEP et le diabète de type 1 a permis de réduire considérablement la consommation de trésorerie, celle-ci étant amenée à diminuer davantage en 2020.
La situation de trésorerie de GeNeuro à la fin de l'année 2019, en incluant le produit de l'augmentation de capital de 17,5 millions d'euros, réalisée le 31 janvier 2020, offre une solide visibilité financière jusqu'à mi-2022 sur la base des activités prévues à ce stade.

«GeNeuro a continué à faire des progrès cliniques significatifs en 2019», déclare Jesús Martin-Garcia, Président Directeur Général de GeNeuro. «Les résultats complets sur deux ans de notre étude clinique ANGEL-MS avec temelimab contre la sclérose en plaques ont démontré son effet continu sur tous les principaux marqueurs IRM associés à la progression de la maladie, ce qui en fait un candidat particulièrement prometteur pour adresser ce besoin médical clé non satisfait. Sur cette base, nous avons lancé une collaboration pour une nouvelle étude clinique avec temelimab dans la sclérose en plaques avec le Karolinska Institutet et l'Academic Specialist Center de Stockholm (ASC) en Suède».

«Dans le contexte actuel lié au COVID-19, nous avons toutefois décidé, avec nos partenaires, de reporter temporairement cet essai afin de réduire les exigences imposées aux professionnels de la santé, de sorte qu'ils puissent donner la priorité au traitement des patients atteints de COVID-19 et préserver la sécurité des patients atteints de SEP», ajoute M. Martin-Garcia. «Nous devons donner la priorité à la lutte contre le COVID-19 et à la sécurité des patients atteints de SEP. Nous nous efforçons de garantir une transition en douceur, éthique et efficace, afin de pouvoir lancer l'essai dès que possible».

«L'augmentation de capital de 17,5 millions d'euros, réalisée en janvier 2020, fournit à GeNeuro une couverture financière des activités jusqu'à mi-2022 et les moyens de mener à terme l'étude avec le Karolinska Institutet et l'ASC. Prévue sur une durée d'un an, l'étude porte sur des doses plus élevées de temelimab chez les patients atteints de SEP. GeNeuro a également enrichi son actionnariat puisque l'Institut Mérieux et Eclosion2, qui soutiennent la Société depuis plus de dix ans, ont été rejoints par d'autres grands investisseurs internationaux spécialisés, dont Invesco, Invus, et Van Herk Investments», a déclaré Miguel Payró, Directeur Financier de GeNeuro.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.