Genfit lance un essai de Phase 2 évaluant elafibranor sur la composition lipidique du foie dans la stéatose hépatique

Genfit lance un essai de Phase 2 évaluant elafibranor sur la composition lipidique du foie dans la stéatose hépatique©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 05 juin 2019 à 06h43

Genfit lance un essai de Phase 2 évaluant l'effet d'elafibranor sur la composition lipidique du foie dans la stéatose hépatique. L'étude a pour objectif de déterminer l'effet d'elafibranor, un double agoniste des PPAR alpha/delta, sur l'index de saturation des acides gras hépatiques.

Cette étude de Phase 2 évalue l'effet d'une administration quotidienne d'elafibranor (120mg) sur la composition lipidique du foie chez des patients atteints de stéatose hépatique ou Nonalcoholic Fatty Liver (NAFL) après 6 semaines et versus placebo. Des techniques non-invasives de pointe (H-MRS) seront utilisées afin de fournir des indications sur l'évolution quantitative et qualitative de la composition lipidique du foie.

"L'un des grands défis pour les patients atteints de NAFL est la compréhension des causes sous-jacentes de la progression vers la NASH. Les données que Genfit va générer grâce à cet essai permettront de définir la relation entre les différents types de lipides et leurs rôles. Le MRI-PDFF est un outil informatif qui permet de déterminer la quantité de graisses mais qui est incapable à ce stade d'établir la différence entre acides gras saturés et insaturés, qui ont chacun des conséquences pathophysiologiques qui leur sont propres. C'est pourquoi il est intéressant d'utiliser la technologie H-MRS pour acquérir de précieux enseignements quant à une dimension qualitative des graisses hépatiques. Enfin, et pour conclure, il est important de rappeler que le ballooning et l'inflammation restent les seules lésions de la NASH réellement reconnues comme pertinentes par les agences réglementaires en Phase 3", commente Pr Vlad Ratziu, Hépatologue, Hôpital Universitaire Pitié Salpêtrière, Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.