Genfit : le début d'une nouvelle histoire ?

Genfit : le début d'une nouvelle histoire ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 12 février 2021 à 14h29

Peu d'évolution sur Genfit au lendemain d'une journée investisseurs consacrée à la Cholangite Biliaire Primitive, maladie auto-immune chronique rare du foie. La société biopharmaceutique avait annoncé mercredi soir la publication dans le Journal of Hepatology des résultats positifs de l'essai clinique de Phase 2 évaluant elafibranor chez des patients atteints de PBC et présentant une réponse incomplète à l'acide ursodésoxycholique (UDCA).

"Ces données confirment le potentiel d'elafibranor comme nouveau traitement dans la PBC ainsi que le rationnel pour poursuivre son évaluation dans un essai clinique pivot de Phase 3. La PBC demeure une maladie avec de nombreux besoins non-satisfaits, principalement parce qu'un grand nombre de patients répond de manière insuffisante ou ne peut bénéficier des thérapies actuellement disponibles. Cette publication nous rappelle que la recherche peut apporter aux patients et aux professionnels de santé l'espoir de disposer de nouvelles options thérapeutiques ", indiquait l'entreprise.

Sur base des données de Phase 2, elafibranor a reçu de la Food and Drug Administration la Breakthrough Therapy designation, ainsi que l'Orphan Drug designation de la FDA et l'European Medicines Agency.

En septembre 2020, Genfit a démarré le recrutement de patients pour son essai clinique pivot de Phase 3 ELATIVE afin d'évaluer l'efficacité et la sécurité d'elafibranor chez des patients atteints de PBC et présentant une réponse inadéquate à l'UDCA. L'étude randomisée (2 : 1, elafibranor : placebo) évaluera elafibranor chez environ 150 patients pendant 52 semaines de traitement. Les premiers résultats sont attendus pour le 1er trimestre 2023.

A la vue des résultats de phase 2, Oddo BHF croit à un risque/reward positif pour elafibranor dans cette indication. Le manque de catalyseur à court terme sur la valeur (résultats débuts 2023) conduit toutefois le broker à maintenir sa recommandation 'neutre' en relatif au secteur.

Bryan Garnier rappelle que les résultats cliniques de la phase II ont été publiés en décembre 2019 et ont eté convaincants avec 67% des patients atteignant le critère d'évaluation primaire composite après 12 semaines de traitement. Plus important encore, l'élafibranor a diminué de manière significative le prurit lorsque 70% des patients traités avec Ocaliva ont eu du prurit comme effet secondaire. C'est la raison pour laquelle le broker pense que les résultats de la phase III devraient être positifs (même s'il demeure prudent après l'échec de la NASH) et que l'elafibranor devrait prendre une part de marché significative, au détriment notamment d'Ocaliva. Convaincu que Genfit est en train de lancer une nouvelle phase de son histoire, BG relève sa recommandation à l''achat' et remonte sa cible de 8 à 10 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.