Genfit : nouveaux jalons

Genfit : nouveaux jalons©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 14 mars 2018 à 11h57

Genfit prend 1% ce mercredi à 26 euros, alors que la société disposait fin 2017 d'une situation de trésorerie, équivalents de trésorerie et actifs financiers courants de 273,8 millions d'euros à comparer à 152,4 millions d'euros au 31 décembre 2016, confortée par une émission d'obligations convertibles (OCEANE) d'un montant nominal d'environ 180 millions d'euros réalisée en octobre 2017 dans un contexte de forte augmentation des dépenses opérationnelles liée à la progression du portefeuille de programmes de recherche et développement.

Les produits d'exploitation de l'année 2017 se sont élevés à 6,9 millions d'euros (6,8 millions d'euros au 31 décembre 2016) provenant principalement du Crédit d'impôt recherche, qui s'est élevé à 6,5 millions d'euros en 2017 contre 6 millions d'euros en 2016. Les charges d'exploitation ont atteint 63,6 millions d'euros (40,9 millions d'euros en 2016) dont 85% consacré à la recherche et au développement. La hausse des charges d'exploitation est notamment due aux coûts de sous-traitance liés au programme d'essais de Phase 3 d'elafibranor dans la NASH.
En conséquence des variations des revenus et des dépenses, Genfit a dégagé une perte nette s'élevant à 58,6 millions d'euros (33,7 millions d'euros en 2016).

Echéances affichées

Genfit garde une perspective de commercialisation d'elafibranor à l'horizon 2020, dans l'optique inchangée de générer une double source de revenus en conservant à la fois des droits dans certains territoires et en réservant une part significative du marché pour de futurs partenariats.
"En attendant ces échéances, l'obtention des résultats de l'étude clinique de phase 2 évaluant elafibranor dans la PBC est pévue à la fin 2018. Nous espérons en outre qu'une autorisation de lancer un autre essai de phase 2 avec un autre produit de notre pipeline dans la fibrose hépatique soit obtenue d'ici quelques mois", commente le PDG Jean-François Mouney.

Genfit profitera aussi du fait que le congrès annuel de l'EASL se déroule cette année à Paris du 11 au 15 avril 2018 prochain pour être particulièrement présent durant cet évènement et faire le point du recrutement du premier groupe d'environ 1.000 patients de l'étude de phase 3 RESOLVE-IT...
"L'année 2018 permettra de poser les jalons de nouveaux programmes cliniques, en attendant les résultats de l'étude RESOLVE-IT au T3-2019... Nous maintenons notre opinion Acheter avec un objectif de cours ajusté à 70,1 euros" commente Portzamparc en réaction à ces annonces chiffrées.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU