Genfit réagit modérément à la bonne nouvelle en pédiatrie

Genfit réagit modérément à la bonne nouvelle en pédiatrie
Des tubes à essai dans le laboratoire de l'Institut de recherche sur le cancer de Sutton

Boursier.com, publié le mardi 23 janvier 2018 à 13h27

À la mi-journée, la réaction de l'action Genfit à l'annonce du feu vert à l'expérimentation de son candidat-médicament elafibranor en pédiatrie est mesurée : +0,3% à 26,96 euros. Cette avancée consolide la position de Genfit qui pourrait prendre le leadership sur un segment de marché pour lequel aucun des principaux acteurs n'a fait d'avancée notable, soulignent Christophe Dombu et Nicolas Royot, chez Portzamparc. L'elafibranor affiche en effet un meilleur profil de tolérance que ses rivaux, ce qui constitue un atout majeur en pédiatrie. En outre, la capacité du candidat à agir sur plusieurs marqueurs pourrait lui conférer un avantage car la population infantile concernée présente des risques élevés de développer d'autres maladies métaboliques. Le calendrier exact de l'essai reste à déterminer. Les analystes pensent que les résultats intermédiaires de la phase III chez l'adulte, attendus au troisième trimestre 2019, apporteront leurs lots d'enseignements pour le programme pédiatrique. En attendant, Portzamparc recommande d'acheter le titre en visant 69,70 euros, contre 55,60 euros précédemment.

Kepler Cheuvreux a lui aussi réitéré son avis à l'achat et son objectif de 48 euros. Sur un an, le titre a évolué entre 20,35 (26 octobre 2017) et 33,82 euros (mars 2017). Le manque de réaction du titre est dû notamment au fait que les investisseurs avaient déjà intégré le potentiel pédiatrique d'elafibranor.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU