Genfit : une AG de haute importance pour la restructuration de la dette

Genfit : une AG de haute importance pour la restructuration de la dette©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 11 janvier 2021 à 07h29

La société biopharmaceutique Genfit informe ses actionnaires de certaines évolutions sur certaines modalités de participation et de tenue de l'Assemblée générale extraordinaire du 13 janvier 2021. La société rappelle que dans le contexte de la pandémie de la Covid-19 et en application des mesures d'urgence adoptées par le gouvernement, le Conseil d'Administration de Genfit a décidé que cette AGE se tiendrait à huis-clos, au siège social situé sur le Parc Eurasanté, à Loos (Nord), hors la présence des actionnaires et des autres personnes ayant le droit d'y assister.

Il est précisé que l'actionnaire ayant choisi de se faire représenter par un mandataire de son choix, doit notifier sa désignation, et peut également la révoquer jusqu'au 4e jour précédant la date de l'Assemblée générale extraordinaire, soit au plus tard le samedi 9 janvier. Les actionnaires sont invités à adresser leurs questions par écrit à la société au plus tard jusqu'à la fin du second jour ouvré précédant la date de l'Assemblée Générale Extraordinaire, soit le 11 janvier 2021. Les réponses aux questions écrites seront publiées sur le site internet de Genfit, dès que possible à l'issue de l'AGE, et au plus tard avant la fin du 5e jour ouvré suivant la date de l'AGE.

Cette Assemblée sera présidée par Jean-François Mouney, Président du Conseil d'Administration. Compte tenu des conditions sanitaires, la société a désigné en qualité de scrutateurs : Biotech Avenir et l'Université de Lille, qui ont accepté ces fonctions.

L'Assemblée Générale Extraordinaire sera retransmise en direct en format audio sur le site internet de la société et une rediffusion sera disponible depuis le site web Investisseurs, dans la section "événements" et sur la page "Assemblée Générale des actionnaires", dans l'onglet "Données financières", dès que possible à l'issue de l'Assemblée Générale Extraordinaire.

Restructuration de la dette

Cette Assemblée est d'importance car elle appelle les actionnaires à se prononcer sur la restructuration de la dette de l'entreprise. La direction de Genfit a en effet proposé aux porteurs d'OCEANEs un rachat partiel ainsi qu'un aménagement des modalités des OCEANEs.

Genfit poursuit ainsi deux objectifs principaux... D'une part, il s'agit de redimensionner le montant total de la dette. D'autre part, Genfit souhaite allonger la maturité de sa dette, de manière à maximiser le potentiel de création de valeur à terme, pour tous les actionnaires et pour les porteurs des OCEANEs.

La restructuration de la dette est d'importance pour le devenir de Genfit, car elle doit permettre à la société de construire et déployer sa nouvelle stratégie d'entreprise. En outre, l'échéance et le montant actuels de la dette altèrent la conduite de la nouvelle stratégie. Les négociations menées auprès des créanciers visent donc à octroyer des coudées plus franches de gestion de l'entreprise pour le management. En effet, bien que l'échéance des OCEANEs soit encore assez lointaine, Genfit a constaté qu'au-delà du risque financier à moyen terme, la structure actuelle de sa dette se traduit par une réduction de sa marge de manoeuvre opérationnelle et stratégique.

Le 16 novembre, Genfit a annoncé la signature d'engagements de rachat partiel et d'aménagement des modalités de ses OCEANE, soit près de la moitié des obligations convertibles émises en 2017 d'un montant nominal d'environ 180 millions d'euros et arrivant à échéance le 16 octobre 2022.

La première étape de l'aménagement des modalités des OCEANEs qui resteront en circulation s'est avérée une opération clé. Elle a permis de cerner, lors des discussions avec les porteurs d'OCEANEs, à quel prix une masse critique d'entre eux consentiraient à céder à Genfit une partie de leurs OCEANEs et selon quelles modalités ils accepteraient notamment l'extension de la maturité à 2025.

Ainsi, dans sa nouvelle configuration, l'échéance de la dette serait reportée de 3 ans, à 2025. Sa taille serait réduite de près de moitié, avec une annulation d'environ 85 ME de dette liée aux OCEANEs, en contrepartie d'un paiement de moins de 50  ME. En particulier, l'aménagement des principaux termes de la dette s'accompagne d'une baisse effective du prix de conversion des OCEANEs de 29,60 euros à 5,38 euros.

Rappelons que l'action Genfit est actuellement sur un cours de 4,386 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.