Genkyotex annonce des évolutions concernant le développement clinique du setanaxib à court terme

Genkyotex annonce des évolutions concernant le développement clinique du setanaxib à court terme©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 22 janvier 2021 à 07h10

Genkyotex annonce aujourd'hui des évolutions concernant ses développements cliniques et sa gouvernance.
Suite aux résultats positifs de l'étude de Phase 1 annoncés en janvier 2021, qui a évalué le setanaxib à hautes doses chez des sujets sains, Genkyotex prévoit de lancer une étude clinique pivot de Phase 2/3 dans la cholangite biliaire primitive (CBP), à partir du 2nd semestre 2021, le protocole final étant sujet aux commentaires de la Food and Drug Administration (FDA).
De plus, la Société prévoit de lancer cette année une étude de preuve de concept de Phase 2 dans le cancer de la tête et du cou. Cette étude évaluera l'administration du setanaxib, ciblant les fibroblastes associés au cancer (CAF), en association avec une immunothérapie.

Gouvernance

Le Dr Philippe Wiesel, vice-président exécutif et directeur médical de Genkyotex, a quitté la Société pour poursuivre de nouveaux projets professionnels. Il continuera à travailler en tant que consultant auprès de Calliditas Therapeutics.
"Je tiens à remercier Philippe pour sa contribution significative au développement de Genkyotex au cours des dernières années. La société a été un pionnier dans le développement des thérapies NOX ce qui, en combinaison avec des données cliniques prometteuses et des progrès réglementaires ainsi que des données récentes positives de phase 1, a permis à Calliditas Therapeutics de montrer un engagement fort pour la poursuite de nos projets de développement. Compte tenu des solides données cliniques obtenues à ce jour avec le setanaxib, nous sommes en bonne position pour créer davantage de valeur grâce à un essai pivot dans la CBP qui devrait commencer au 2nd semestre de cette année", a déclaré Elias Papatheodorou, directeur général de Genkyotex.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.