Genkyotex : en perte de 4,7 ME sur le semestre

Genkyotex : en perte de 4,7 ME sur le semestre
Des tubes à essai dans le laboratoire de l'Institut de recherche sur le cancer de Sutton

Boursier.com, publié le jeudi 27 septembre 2018 à 06h22

Compte tenu de son stade de développement, Genkyotex ne génère aucun chiffre d'affaires, l'ensemble de ses produits candidats étant en phase de Recherche et Développement (R&D). Les autres produits correspondent au 30 juin au paiement initial prévu dans l'extension de l'accord de licence avec Serum Institute of India Private Ltd (SIIPL) annoncée le 25 juin 2018.

La perte opérationnelle se monte à -4,81 millions d'euros sur le semestre. Elle s'explique essentiellement par les frais de R&D, correspondant principalement aux coûts engagés dans le cadre de l'essai clinique de phase 2 en cours avec le GKT831 dans la Cholangite Biliaire Primitive (CBP). La perte opérationnelle de 20,32 ME au 30 juin 2017 incluait des éléments non récurrents (sans impact sur la trésorerie) et des charges de restructuration d'un montant total de 15,32 ME tenant au rapprochement stratégique réalisé par Genkyotex en février 2017. Retraitée de ces éléments non récurrents, la perte opérationnelle de la société au 30 juin 2017 s'établirait à 4,99 ME.

Le résultat net sur le semestre est de -4,77 ME, soit 0,06 euro par action.

Trésorerie

Au 30 juin 2018, le niveau de trésorerie, d'équivalents de trésorerie et de placements à court terme s'établissait à 9,3 ME (14,6 ME au 31 décembre 2017), conformément aux attentes de Genkyotex.

La société estime que ce niveau de trésorerie lui assure une visibilité financière jusqu'à la fin du troisième trimestre 2019.

La consommation de trésorerie de Genkyotex au cours des 6 premiers mois de 2018 résulte principalement des investissements liés à l'étude de phase 2 en cours dans la CBP. Postérieurement au 30 juin 2018, la société a reçu le paiement initial prévu dans l'extension de l'accord de licence avec SIIPL, le remboursement du Crédit d'Impôt Recherche de 0,6 ME au titre de 2017 et 4,9 ME dans le cadre du financement d'un montant nominal pouvant atteindre 7,5 ME consenti par Yorkville Advisors Global LP par émission d'obligations convertibles en actions assorties de bons de souscription d'actions, annoncé le 20 août 2018. A ce jour, 50 obligations convertibles (OCA) ont été converties en actions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.