Genkyotex : un potentiel thérapeutique considérable pour GKT831 ?

Genkyotex : un potentiel thérapeutique considérable pour GKT831 ?
Des tubes à essai dans le laboratoire de l'Institut de recherche sur le cancer de Sutton

Boursier.com, publié le mercredi 26 septembre 2018 à 08h42

Genkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé la fin du recrutement pour son essai clinique de phase II avec le GKT831 chez les patients souffrant de cholangite biliaire primitive (CBP). Au total, 111 patients ont été recrutés dans neuf pays, dépassant l'objectif initial de 102 patients.

"L'achèvement du recrutement pour cet essai clinique de phase II marque une étape importante dans notre programme clinique avec le GKT831", a déclaré Philippe Wiesel, Directeur médical de Genkyotex. "Le dépassement de notre objectif de recrutement reflète l'intérêt considérable que suscite cette étude parmi les investigateurs. Compte tenu de la date de fin du recrutement, nous prévoyons d'obtenir les résultats préliminaires de l'essai début novembre 2018 et les résultats finaux au printemps 2019. Nous tenons à remercier nos investigateurs et leurs équipes pour leur précieuse contribution à cet essai".

Cet essai clinique de phase II est une étude de 24 semaines en double aveugle contrôlée par placébo qui évalue l'innocuité et l'efficacité du GKT831 chez les patients souffrant de CBP avec une réponse insuffisante à l'acide ursodésoxycholique (UDCA). 111 patients ont été recrutés et répartis en trois groupes de traitement : UDCA plus placebo, UDCA plus le GKT831 à 400 mg une fois par jour et UDCA plus le GKT831 à 400 mg deux fois par jour. À la suite des récentes recommandations favorables émises par le Comité Indépendant de surveillance de la sécurité (DSMB), Genkyotex envisage le lancement d'une extension ouverte de cette étude.

Les effets antifibrotique et anti-inflammatoire marqués du GKT831 ont été démontrés dans un large spectre de modèles précliniques, et son action pharmacodynamique a été mise en évidence chez des sujets sains ou diabétiques. Les données mécanistiques montrent que l'inhibition des enzymes NOX 1 et 4 par le GKT831 bloque de multiples voies fibrogéniques.

"Sur la base des données collectées à ce jour, nous estimons que le GKT831 présente un potentiel thérapeutique considérable pour les pathologies dans lesquelles la fibrose joue un rôle majeur. Deux essais cliniques sont actuellement en cours pour évaluer le GKT831, l'un dans la fibrose hépatique et l'autre dans la fibrose rénale. En outre, le National Institutes of Health (NIH) des États-Unis a récemment alloué une subvention conséquente pour financer un essai clinique de phase II avec le GKT831 chez les patients souffrant de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI), étendant ainsi les domaines d'application du GKT831", a déclaré Elias Papatheodorou, Directeur Général de Genkyotex.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.