Genomic Vision : incertitudes sur la visibilité financière d'ici la fin du troisième trimestre 2018

Genomic Vision : incertitudes sur la visibilité financière d'ici la fin du troisième trimestre 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 25 juillet 2018 à 07h29

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d'applications pour les laboratoires de recherche (LSR), publie aujourd'hui ses résultats financiers semestriels au 30 juin 2018. En absence de ventes de plateformes FiberVision au cours du 1er semestre 2018 (communiqué du 5 juillet 2018), les ventes de produits et de services sur la période s'inscrivent en baisse de 30% à 461 KE, dont :
-319 KE réalisés sur le marché LSR (-45% par rapport au 1er semestre 2017), correspondant à la vente de consommables et de services, notamment dans le domaine de la réplication de l'ADN et du contrôle qualité dans l'édition du génome ;
-143 KE réalisés sur le marché IVD (+86% par rapport au 1er semestre 2017) provenant des ventes du test FSHD en France et en Chine ainsi que des redevances versées par Quest Diagnostics qui commercialise ce test aux États-Unis. Retraitées de la vente des 2 plateformes au 1er semestre 2017, les ventes de produits et de services affichent une croissance 71% au 1er semestre 2018, montrant une solide demande des clients existants, le développement des ventes de petits équipements et consommables sur le marché LSR ainsi qu'une bonne traction sur l'offre de services déployée auprès de clients industriels et académiques.

Le chiffre d'affaires total du 1er semestre 2018 baisse de 25% à 611 KE, incluant 150 KE de produits de 'R&D' qui correspondent à l'étalement sur l'année des paiements de licences par Quest Diagnostics.

Après prise en compte des autres revenus à hauteur de 872 KE, correspondant aux crédits d'impôt (CIR, CII, CICE) et aux subventions de R&D et du programme PM'Up de la région Ile de France, les revenus de l'activité du 1er semestre 2018 ressortent à 1,5 MEUR, quasi stables (-2%) par rapport au 1er semestre 2017.

Les charges opérationnelles courantes nettes (hors paiement fondé sur des actions) baissent de 25% à 4,8 MEUR et se décomposent principalement comme suit en plus du coût des ventes :
-1,8 ME de frais de R&D en baisse d'environ 30% grâce à la poursuite de l'effort de réduction des coûts et au recentrage sur les principaux projets à plus forte valeur ajoutée. Ces dépenses correspondent essentiellement aux études cliniques en cours sur les produits de diagnostic in vitro et au développement ciblé de nouveaux services et outils à destination du marché LSR.
-1,5 ME de dépenses associées aux ventes et au marketing, dont la baisse d'environ 20% reflète la finalisation des investissements dans les équipes commerciales de Genomic Vision au 1er semestre 2017, avec comme objectif d'optimiser la couverture commerciale des différents marchés cibles.
-1,3 ME de frais généraux.

Le résultat opérationnel courant avant paiement fondé sur des actions s'améliore de 30% et passe de -4,7 ME au 30 juin 2017 à -3,3 ME au 30 juin 2018.

Après prise en compte des charges liées au paiement fondé sur des actions (57 KE) et en absence d'autres charges opérationnelles, qui correspondaient principalement aux coûts non-récurrents liés à la rationalisation de certains départements et à la réduction des coûts de fonctionnement achevées en 2017, le résultat opérationnel au 30 juin 2018 s'améliore de 40% à -3,3 ME.

Le résultat net ressort à -3,3 ME au 30 juin 2018 contre -5,4 ME au 30 juin 2017.

Au 30 juin 2018, l'effectif de Genomic Vision s'élève à 45 personnes, contre 53 personnes au 30 juin 2017.

Structure financière au 30 juin 2018

Genomic Vision disposait d'une trésorerie de 1 ME au 30 juin 2018 contre 2 ME au 31 décembre 2017. Ce montant, qui intègre 2 ME issus du tirage de deux tranches (7ème et 8ème tranche) d'OCABSA au cours du semestre et 0,5 ME de la 2ème tranche de préfinancement du crédit d'impôt recherche 2017, fait ressortir une consommation de trésorerie nette de 3,5 MEUR sur la période.

La société a procédé au tirage d'une 9ème tranche d'OCABSA de 1 ME le 18 juillet 2018 et dispose encore d'un solde de 3,5 ME sur cette ligne de financement flexible selon les caractéristiques détaillées dans le prospectus de la Société visé par l'AMF le 28 mars 2017 sous le numéro 17-114 et sous les conditions contractuelles, dont des conditions de calendrier.

Dans ce contexte, Genomic Vision considère qu'il existe des incertitudes sur sa visibilité financière d'ici la fin du troisième trimestre 2018. La société poursuit des démarches actives auprès d'industriels et financiers et étudie toutes les options en vue de disposer de moyens de financement complémentaires.

Prochaine publication financière : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2018, le mercredi 24 octobre 2018 (avant bourse).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU