GenOway obtient une subvention 2,3 ME

GenOway obtient une subvention 2,3 ME
graphique bourse trader

Boursier.com, publié le mardi 05 janvier 2021 à 17h53

genOway annonce l'obtention en décembre 2020 d'une subvention de 2,3 ME de l'Union européenne et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour développer son catalogue de modèles humanisés ICP (immune checkpoint). À travers cette subvention, le Fonds européen de développement régional (FEDER) aidera genOway à financer ses investissements dans les nouvelles technologies, à soutenir l'emploi local et à renforcer ses partenariats.

genOway annonce l'obtention en décembre 2020 d'une subvention de 2,3 ME de l'Union européenne et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour développer son catalogue de modèles humanisés ICP (immune checkpoint). À travers cette subvention, le Fonds européen de développement régional (FEDER) aidera genOway à financer ses investissements dans les nouvelles technologies, à soutenir l'emploi local et à renforcer ses partenariats.

"Nous sommes très fiers d'avoir été sélectionnés par l'Union européenne et la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour le Fonds européen de développement régional, ce qui confirme toute la pertinence de nos modèles de recherche", ajoute Alexandre Fraichard, Fondateur et Directeur général de genOway. "Cette subvention nous permettra de mieux servir nos clients, leaders mondiaux de l'industrie pharmaceutique et sociétés de biotechnologies, en établissant de nouveaux partenariats avec les plus grands scientifiques mondiaux de la recherche académique, les laboratoires pharmaceutiques et de grands organismes de recherche sous contrat (CRO), et en renforçant ceux qui existent déjà. Ces collaborations accéléreront sans aucun doute le développement de nouveaux modèles d'études en immunothérapie".

Cette subvention vise à concevoir et valider une dizaine de modèles supplémentaires ICP humanisés d'ici la fin de l'année 2021, venant s'ajouter à la vingtaine de modèles conçus ces dix-huit derniers mois, en collaboration avec les partenaires de la société.

"Cette nouvelle génération de modèles précliniques possède une meilleure traductibilité aux humains : ce n'est pas un hasard s'ils ont déjà aidé de nombreux scientifiques à mieux comprendre comment les ICP modulent la réponse des cellules immunitaires in vivo et à développer de nouveaux traitements contre les tumeurs qui sont entrés avec succès dans les essais cliniques", a déclaré Kader Thiam, vice-Président des technologies transgéniques de genOway.

Au-delà du financement de nouvelles technologies, cette subvention permet aussi de recruter de nouveaux talents afin de renforcer les équipes d'experts de genOway. Une vingtaine de collaborateurs hautement qualifiés dédiés à la conception et au développement de modèles ICP humanisés ont rejoint la société depuis 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.