GenSight Biologics : publication de résultats de tolérance positifs de l'étude de Phase I/II de GS010 dans le JAMA Ophthalmology

GenSight Biologics : publication de résultats de tolérance positifs de l'étude de Phase I/II de GS010 dans le JAMA Ophthalmology©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 12 février 2019 à 07h34

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, annonce la publication des données détaillées de sécurité et de tolérance de l'essai clinique de Phase I/II de GS010 chez des patients atteints de neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL) dans la revue JAMA Ophthalmology (Journal of the American Medical Association). Cette étude démontre que GS010 (rAAV2/2-ND4) est à la fois sûr et bien toléré deux ans après une unique administration intravitréenne unilatérale.

L'étude était un essai clinique ouvert de Phase I/II, monocentrique, comprenant 4 cohortes à dose croissante et une cohorte d'extension. Quinze sujets atteints de NOHL portant la mutation ND4-G11778A ont été inclus. Chaque sujet a reçu une unique injection intravitréenne de rAAV2/2-ND4 dans l'oeil le plus atteint. Le protocole de l'étude prévoyait une période d'évaluation initiale de 48 semaines, puis un suivi à long terme pendant 4 années supplémentaires.
L'objectif principal était de vérifier la sécurité et la tolérance de doses croissantes de rAAV2/2-ND4. Les objectifs secondaires comprenaient la bio-dissémination et l'immunogénicité de rAAV2/2-ND4, ainsi que l'évaluation des fonctions visuelles.

L'analyse a porté sur 15 patients (âge moyen , 47,9 ans ; 13 hommes et 2 femmes) inclus dans les 5 cohortes de l'essai clinique. Treize patients ont présenté une inflammation intraoculaire après l'administration de rAAV2/2-ND4. Une inflammation légère de la chambre antérieure et du vitré a été rapportée à toutes les doses, et tous les cas ont répondu au traitement. Un score maximal d'inflammation oculaire (Ocular Inflammation Score ) de 9,5 a été observé chez un patient ayant des antécédents d'uvéite idiopathique. Dans l'ensemble, les OIS n'étaient pas corrélés à la dose de vecteur viral administrée.
Avant traitement, aucun anticorps neutralisant (NAb) contre l'AAV2 n'a été détecté dans l'humeur aqueuse. Deux patients ont été testés positifs pour la réponse immunitaire cellulaire contre l'AAV2 avant et après le traitement. La réponse immunitaire humorale n'était associée ni à la dose administrée, ni au statut immunitaire des patients avant traitement. Aucune relation n'a été observée entre les OIS et les titres sériques de NAb.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.