Groupe ADP: les compagnies rechignent face aux hausses de redevances

Groupe ADP: les compagnies rechignent face aux hausses de redevances
orly-adp-presentation-union-deux-terminaux-2018

Boursier.com, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 21h40

Dans quelle proportion vont grimper les redevances payées par les compagnies aériennes et les entreprises d'assistance en escale pour 2018 ? Groupe ADP, qui gère notamment les aéroports de Roissy-Charles de Gaule et Orly, a proposé une hausse de 2,125%, mais celle-ci a été rejetée vendredi par la commission consultative économique, qui regroupe les compagnies aériennes françaises et étrangères.

Dans un communiqué, la Chambre syndicale du transport aérien et la Chambre syndicale de l'assistance en escale, ont estimé que les redevances d'ADP sont déjà "à un niveau élevé pour une qualité de services à peine dans la moyenne européenne".

Pour les compagnies, les redevances devraient baisser et non augmenter

Les Chambres syndicales ont ajouté qu'au contraire, les redevances devraient baisser l'an prochain. "La hausse du trafic et les résultats du groupe ADP en 2017 auraient dû entraîner une baisse des redevances de 1,6% au minimum", ont-elles estimé. L'augmentation de redevance proposée "entraîne mécaniquement une hausse de près de 6% du chiffre d'affaires" du groupe ADP, détenu à 50,6% par l'Etat, ont-elles par ailleurs observé.

L'an dernier, la (nouvellement créée) Autorité de surveillance indépendante (ASI) avait dans un premier temps retoqué les propositions de redevance d'ADP avant de les valider en septembre 2016. L'avis de l'ASI sur les redevances 2018 est attendue au premier trimestre 2018.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU